P. Losa : "Ce début d'année est dur, la réponse du groupe est fantastique"

P. Losa : "Ce début d'année est dur, la réponse du groupe est fantastique"

Le - Réactions - Par

Autre réaction d'après Soyaux - Bordeaux (0-4, J16 de D1), celle de l'entraîneur des Girondines, Pedro Martínez Losa, encore une fois très satisfait par ses joueuses, qui sont de solides 3èmes du championnat.

"Gagner est, bien sûr, un bon résultat, à domicile comme à l’extérieur. On a marqué beaucoup de buts contre Soyaux et on se prépare beaucoup dans la semaine, comme on le dit, on est focalisés sur ça, sur le processus, et on fait de très bonnes performances. Si je pense que nous aurions pu marquer plus ? Oui, on a eu des opportunités, mais je suis déjà heureux de ce qu'on réalise. C'est bon pour nous d'avoir des situations et de les concrétiser.

Ce début d'année est compliqué, car en janvier et février nous avons beaucoup de matches, sans repos, donc l'enjeu est d'être capable de performer au même niveau sur la durée et je pense que le groupe répond de manière fantastique : compétitivité, style de jeu, progression dans les moments durs... Je sens qu'on termine un cycle avec beaucoup de matches, et maintenant un petit break, en ayant eu des résultats, marqué des buts, atteint les demi-finales de la Coupe, donc c'est très positif. Mais on sait que le football ça va vite, donc gardons les pieds sur terre et continuons de travailler, car c'est ça notre secret (sourire).

Marquer tôt dans les matches ? Oui, c'est plus facile de marquer vite, mais pour ça on a besoin de mettre la pression dès le début et j'ai vu ça, encore, donc je suis content. Si on peut challenger Paris pour la seconde place ? Honnêtement, je le redis, chaque semaine : qu'on ne regarde jamais le classement. On verra ça à la fin et en attendant on se concentre sur le processus, sur les bonnes sensations, sur les meilleurs performances à avoir et le développement de notre potentiel afin de jouer un bon football pour les fans. On veut être ambitieux, pour nous, et l'objectif c'est d'aller le plus haut possible, de s'améliorer. Il reste six matches à jouer et on verra de quoi le futur sera fait. Il y a encore de très grosses oppositions, comme Lyon, mais on essaiera de faire de notre mieux."

Retranscription de 'Charente Libre' et traduction faites par nos soins

P. Losa : "Ce début d'année est dur, la réponse du groupe est fantastique"

Contenu sponsorisé

En continu