Paulo Sousa : "La mentalité ça doit être naturel, mais pour certains..."

Paulo Sousa : "La mentalité ça doit être naturel, mais pour certains..."

Le - Interview - Par

Les pépins physiques d'Enock Kwateng et de Yacine Adli, le cas Youssouf Sabaly, l'avant-match Bordeaux - Dijon (demain, J25 de Ligue 1) et... la mentalité. En conf' de presse, hier, le coach des Girondins de Bordeaux, Paulo Sousa, a ré-insisté, une fois de plus, sur son cheval de bataille habituel.

"Toutes les victoires donnent encore plus un meilleur état d’esprit à tout le monde pour travailler la semaine à venir. Mais surtout, pour continuer à avoir des victoires, on doit continuer à grandir, surtout par rapport à notre mentalité. Je continue à en parler : tu dois être régulier sur ça, ça doit être quelque chose de naturel. Mais pour certains joueurs, quelques uns, ce n’est pas naturel. Alors, on ne peut avoir aucune commodité, tu ne peux pas voir des joueurs détendus. Un, deux ou trois joueurs qui sont détendus, pour nous, c’est beaucoup.

On a besoin de toute l’équipe, au quotidien, pour avoir de la qualité et puis de l’intensité sur l’entrainement, et on a besoin que tous les joueurs soient dans cette mentalité. Quand j’ai parlé avec vous, la dernière fois, de tout ce ce que ça signifiait porter le maillot de Bordeaux, c’est une chose sur laquelle on doit continuer à insister pour qu’on soit bien installés dans cette culture. C’est une chose qu’on continue donc à travailler, car c’est, je crois, ce qui peut faire arriver l’équipe plus proche des victoires, peu importe l’adversaire contre qui on doit rivaliser. Mais surtout, pour arriver plus proche des victoires, les joueurs doivent se surpasser, dépasser leurs limites. Sur chaque action, à chaque match de la saison, pendant tout la partie... C’est une chose très importante d’avoir ça pour mieux rivaliser."

Retranscription faite par nos soins

Paulo Sousa : "La mentalité ça doit être naturel, mais pour certains..."

Contenu sponsorisé

En continu