Paul Bernardoni : "L'Espagne était plus forte que nous, soyons honnêtes"

Paul Bernardoni : "L'Espagne était plus forte que nous, soyons honnêtes"

Le - Sélections - Par

Paul Bernardoni, le gardien de but des Girondins de Bordeaux (22 ans, proche de prolonger son contrat et de retourner en prêt à Nîmes), a réagi, sur RMC, au sortir de la défaite de la France Espoirs en demi-finale de l'Euro U21 contre l'Espagne (4-1).

Ses analyses après l'élimination :

"Ce soir (hier), on est déçus, mais cette Espagne était bien plus forte que nous. Soyons honnêtes. Techniquement et tactiquement ils étaient supérieurs, alors que nous on manquait de fraîcheur et ça s'est vu dans nos courses offensives et défensives, nos relances, notre justesse technique. Cette équipe d'Espagne est très belle, elle nous montre les progrès que l'on doit encore faire. Ils méritent leur qualification en finale.

Nous, on part déçus, mais ce tournoi est quand même réussi pour nous. C'est un bon Euro car on se qualifie aux Jeux Olympiques pour la première fois depuis plus de 20 ans. Déjà, ça faisait 10 ans que nous n'avions plus fait les phases finales d'un Euro... C'est déjà bien. Mais ce soir, admettons aussi qu'on tombe sur plus forts que nous, même si on a eu des soucis de récupération ; bien qu'il ne faille pas se cacher derrière des choses comme ça. Après, on n'a pas à rougir non plus, soyons fiers de nous. Les Espagnols ont été les plus forts, oui, mais ne nous dénigrons pas, ni notre façon de jouer, car c'est grâce à elle qu'on est arrivés jusque là. Malgré tout, on a quand même encore de grands axes de progression pour l'avenir."

Paul Bernardoni : "L'Espagne était plus forte que nous, soyons honnêtes"

Contenu sponsorisé

En continu