Bordeaux et Nîmes pas encore d'accord sur le salaire de Paul Bernardoni ?

Bordeaux et Nîmes pas encore d'accord sur le salaire de Paul Bernardoni ?

Le - Mercato - Par

Déjà ok sur le principe d'une nouvelle prolongation (de 2 ans cette fois) de Paul Bernardoni à Bordeaux et d'un deuxième prêt à Nîmes pour le jeune gardien de but des Espoirs français, les Girondins et les Gardois discutent encore, selon le site 20 Minutes, de la prise en charge du salaire de l'ancien troyen.

C'est là le dernier point à valider pour que l'accord soit total et que le joueur de 22 ans reste un 'Crocodile' en 2019-20, tout en étant lié au FCGB jusqu'en juin 2023.

20 Minutes précise que : "Bordeaux apprécie très peu que le Nîmes Olympique et ses proches mettent la pression sur le club et parlent aux médias. Les discussions, elles, durent depuis près de deux mois. La prise en charge du salaire du joueur est bien sûr la question centrale".

Par ailleurs, avec la prolongation et le prêt à venir (à Créteil) d'Over Mandanda ainsi que le départ (libre) de Jérôme Prior à Valenciennes, le règlement du cas Bernardoni laisserait ainsi le néo pro Davy Rouyard passer numéro 3 à Bordeaux pour 2019-20, derrière Gaëtan Poussin et Benoît Costil.

Bordeaux et Nîmes pas encore d'accord sur le salaire de Paul Bernardoni ?

En continu