Parti du FCGB en 98, J-P Papin garde un regret de ne pas avoir été du titre de 99

Parti du FCGB en 98, J-P Papin garde un regret de ne pas avoir été du titre de 99

Le - Anciens - Par

Revenant longuement sur son passage, très positif pour lui, au FCGB, dans le cadre d'un grand entretien (45 minutes) accordé à Sud Ouest, Jean-Pierre Papin explique avoir un petit regret de ne pas être resté une année de plus.

De 1996 à 98, JPP a marqué 31 fois en 72 rencontres avec les Girondins, mais il n'y a pas gagné de titre, malgré des finales de Coupe de la Ligue perdues. Alors, s'il était resté jusqu'en 99 il aurait peut-être été champion de France. Mais quand il repense à la façon dont il a terminé ensuite, à Guingamp, le regret s'atténue peut-être un peu.

"Quand j'étais à Bordeaux, elle était pratiquement parfaite cette équipe, et elle a été championne l'année d'après. Et je dirais que le regret il est là... Et ça aurait pu se faire, (qu'il reste ; NDLR), mais je voulais encore un peu jouer et je suis parti. Et Bordeaux a été champion... Dommage. Ça aurait été une très belle fin (sourire). Si j'aurais pu être à la place de Pascal Feindouno pour marque le but du titre ? Ouais... Ou pas (rire) ! Mais bon, tant pis.

(...) Après Bordeaux, je suis parti à Guingamp, car j'avais encore envie de jouer. Mais j'étais fatigué, blessé à la cheville. J'ai voulu essayer, je pensais qu'en allant au niveau inférieur ce serait plus facile. Mais en fait pas du tout, au contraire, c'était plus dur que je ne l'avais imaginé. J'étais cuit (sourire), et physiquement je ne pouvais plus. Donc au bout de trois mois, j'ai arrêté. Là c'était terminé. J'avais compris que je ne pouvais plus."

Retranscriptions faites par nos soins

Parti du FCGB en 98, J-P Papin garde un regret de ne pas avoir été du titre de 99

Contenu sponsorisé

En continu