N. Paolorsi : "En 99, il y a une dramaturgie qui a marqué les Bordelais"

N. Paolorsi : "En 99, il y a une dramaturgie qui a marqué les Bordelais"

Le - Médias - Par

Pour RMC, samedi dernier, Ali Benarbia, Élie Baup, Lilian Laslandes et François Grenet sont revenus pendant une heure sur le titre de champions de France de D1 1998-99 des Girondins de Bordeaux. Un titre dont Nicolas Paolorsi, journaliste d'RMC et correspondant à Bordeaux, a insisté sur l'importance, encore aujourd'hui :

"Ça fait du bien de parler de Bordeaux en bien en ce moment... (...) Si j'entends encore parler de ce titre depuis que je suis à Bordeaux, il y a 5 ans ? Bien sûr, car ce titre de 99 et le dernier titre de 2009, ce sont vraiment deux années assez magiques pour les Bordelais. Bordeaux n’a pas gagné grand-chose, disons-le, depuis ces titres-là, et c’était des saisons où ils ont marché sur tout le monde. En plus, il y a une dramaturgie dans cette saison 99 ; par rapport à celle de 2009, où il y avait vraiment ce talent de Yoann Gourcuff, de Marouane Chamakh, puis le parcours en Ligue des Champions derrière ; mais cette dramaturgie de 98-99, avec ce mano à mano avec Marseille, ça a vraiment marqué profondément les supporters bordelais. Il est sûr que les plus jeunes s’identifient plus à l’équipe de 2009, mais dans la génération des supporters qui ont entre 30 et 50 ans, c’est vraiment ce titre de 99 qui est la plus belle émotion des supporters des Girondins."

Retranscriptions faites par nos soins

N. Paolorsi : "En 99, il y a une dramaturgie qui a marqué les Bordelais"

Contenu sponsorisé

En continu