Paolorsi dément que Varela soit encore là et nuance les doutes sur Macia

Paolorsi dément que Varela soit encore là et nuance les doutes sur Macia

Le - Médias - Par

Dans 'L'After Foot' d'hier soir, sur RMC, le journaliste et correspondant suivant les Girondins de Bordeaux, Nicolas Paolorsi, a réabordé la situation financière fragile du FCGB mais a aussi parlé des gros doutes sur Eduardo Marcia, directeur du football des Marine et Blanc, qui est accusé de pratiques douteuses.

Paolorsi a, d'abord, affirmé qu'Hugo Varela, ex conseiller sportif du club sous la courte ère General American Capital Partners, avait été mis hors-jeu pour de bon quand King Street avait racheté 100% des parts des Marine et Blanc. Puis, sur Macia, il explique ceci :

"Eduardo Macia, c’est un homme qui a été placé par GACP, et il y a eu de gros conflits à l’époque de GACP / Joe DaGrosa, qui a voulu racheter le club avec Hugo Varela comme conseiller et King Street comme financier et l'a mis dans cet état avant d'être écarté en novembre 2019 à cause de toute cette gestion désastreuse ; en laissant King Street un peu... parachuté, mettant donc des gens comme Frédéric Longuépée, très réputé au niveau marketing mais pas fait pour gérer la partie sportive et sans expérience dans le foot. En tout cas, King Street a des circonstances atténuantes on va dire. Même si on peut bien sûr être complètement en désaccord avec leur politique. Hugo Varela ? Je déments formellement qu'il soit encore là. Il est parti, même si on lit des trucs sur les réseaux sociaux...

(...) Après, je ne veux pas défendre la direction actuelle, mais... Il faut peser le pour et le doute. Moi je n'ai pas ces infos-là, sicèrement, donc je ne peux pas confirmer qu'Eduardo Macia est attaqué en justice. Ce n'est pas car une info sort qu'elle est vrai, il faut se méfier. On ne va pas rentrer dans les détails ni défendre les gens, mais l’action en justice qui serait menée (selon G4E ; NDLR) c’est sur le transfert d’un jeune attaquant togolais de 18 ans, Thibault Kilidje. C’est surtout sur cette affaire-là qu’Eduardo Macia est visé et que ça ressort. Mais sur ce transfert-là, on a un peu bossé dessus, et c’est grosso modo la parole d’un agent qui a été exclu du deal et qui n’a pas touché son cachet, donc il a fait sortir des choses... et moi on ne me les a pas du tout confirmées.

Il faut bien se méfier avec tout ça, quand même. Vraiment... Après, on n’est pas là pour défendre Eduardo Macia. Bien sûr qu’il y a des choses louches, mais il y en avait aussi avant aux Girondins de Bordeaux et il y en a dans le foot. Macia n’est pas le premier à être visé. Des cas comme ça, des procédures, il y en a 15 par club ! En tout cas, on travaille sur ce dossier."

Retranscriptions faites par nos soins

Paolorsi dément que Varela soit encore là et nuance les doutes sur Macia

Contenu sponsorisé

En continu