P. Sousa : "Pour surprendre, il faut déjà être installé dans son identité"

P. Sousa : "Pour surprendre, il faut déjà être installé dans son identité"

Le - Réactions - Par

La conf' de presse de Paulo Sousa, après Bordeaux - Strasbourg (0-1, J18 de L1), s'est prolongée de quelques instants après le 'dernière question' de l'attachée de presse du FCGB et la question sur les supporters, car un journaliste a demandé au coach des Girondins s'il ne pensait pas à un plan B tactique dans les moments durs.

Voilà ce que le technicien portugais a rétorqué :

"Pour surprendre, il faut déjà être bien installé dans son identité de jeu. Et dans ce processus-là on est encore en manque. Alors, tu as deux façons d'affronter cette situation : ou tu donnes une complexité complètement différente à ton équipe - mais je crois que mes joueurs ne sont pas prêts pour ça, pour changer les informations de notre travail -, ou tu as des joueurs très différents, avec des caractéristiques nouvelles, à plusieurs postes. Dans ce cas, les individualités te donnent une dynamique différente. Mais il faut aussi choisir le bon moment pour tout ça... Dans notre situation, pas de surprise, car je suis un entraîneur qui aime beaucoup avoir le contrôle du match avec le ballon. Tu peux changer de système, mais l'idée générale de notre modèle de jeu doit se garder. Alors je travaille sur ça. Mais c'est dur, comme je l'ai dit, car en ce moment il faut voir nos conditions d'entraînement et notre terrain... C'est dommage pour les joueurs d'avoir, en plus, cette difficulté. En tout cas, au lieu de prendre plus de risques encore, on reste dans nos principes d'aider les joueurs à bien contrôler le jeu collectif, dans notre modèle, pour espérer le meilleur, individuellement, de chaque joueur à chaque match."

P. Sousa : "Pour surprendre, il faut déjà être installé dans son identité"

Contenu sponsorisé

En continu