P. Feindouno : "Le plus pro et le plus drôle aussi, c’est Sylvain Wiltord"

P. Feindouno : "Le plus pro et le plus drôle aussi, c’est Sylvain Wiltord"

Le - Anciens - Par

Encore dans ses anecdotes de carrière pour L’Équipe, l'ancien espoir offensif guinéen des Girondins de Bordeaux, Pascal Feindouno, donne les joueurs et personnalités qui ont compté pour lui.

"Un coach ? Élie Baup. Un papa spirituel. Celui qui a eu le courage de me faire rentrer, à la 83e minute et si jeune, pour le match du titre de champion de France de Bordeaux, au Parc des Princes (3-2, le 29 mai 1999). Il me dit : « Petit, tu rentres et tu me fais gagner ». J’ai couru et j’ai marqué. Tu ne peux pas oublier ça. Au coup de sifflet final, il m’a dit : « C’est ça, petit ! » C’est devenu notre phrase.

(...) Le joueur le plus professionnel que j'ai connu ? Le plus pro, et le plus drôle aussi, c’est Sylvain Wiltord, même si c’était un ‘vieux’ (sourire). Un chambreur et un vrai pro. Dès qu’il rentrait dans un vestiaire, c’était massages, étirements, tout. Moi, je jouais au ballon. Après, tu peux sortir derrière... Le plus méchant ? Je dirais Cris. Quoique, à la réflexion, il n’était pas méchant. Il était dur sur l’homme. Un vrai défenseur. Il y avait aussi Franck Jurietti : même à l’entraînement, il nous pénalisait (sourire) ! Et Cyril Rool. Mais comme j’aime les duels, cela ne me dérangeait pas."

P. Feindouno : "Le plus pro et le plus drôle aussi, c’est Sylvain Wiltord"

Contenu sponsorisé

En continu