Nicolas Paolorsi : "Le mercato ? C'est le gros flou"

Nicolas Paolorsi : "Le mercato ? C'est le gros flou"

Le - Médias - Par

Si, depuis quelques jours, il est possible d'apercevoir un ciel sans nuage au niveau de la météo bordelaise, il n'en reste pas moins que l'avenir proche des Girondins de Bordeaux reste toujours aussi flou. Avec un déficit estimé entre 50 et 60M€ et un mercato estival qui approche, bien malin est celui qui pourra déterminer la stratégie de King Street, actionnaire majoritaire du club... qui devrait quand même, encore, plus vendre qu'acheter.

Interrogé à ce sujet par le Youtubeur Thomas Parle Foot, Nicolas Paolorsi (journaliste RMC) pense que l'effectif du FCGB restera malgré tout correct : 

"Le mercato ? C'est le gros flou. C'est le plus inquiétant. Que veut faire King Street avec le club cette année ? Vont-ils combler la dette ? Vont-ils mettre de l'argent dans le mercato ? Ce n'était pas la tendance actuelle, loin de là. [...] L'effectif ? Il ne te permet pas de jouer la Ligue des Champions et la quatrième place, mais je trouve que cet effectif-là est plutôt solide et que, si tu es performant sur une saison, tu peux aller chercher une sixième, voire une cinquième place. Je le pense vraiment, quoi qu'on puisse en dire. Ça dépend si beaucoup de joueurs partent cet été, mais je trouve que certains jeunes ont du talent : Yacine Adli, Toma Basic...  Josh Maja, même s'il ne joue pas beaucoup. Il fait partie de l'effectif. Tu as une défense très solide, qui pour moi, sur le papier, est une des défenses les plus sympas de Ligue 1. Tu as Pablo, Laurent Koscielny, Edson Mexer. Tu as des soucis sur les latéraux c'est sûr, mais tu as Enock Kwateng qui a du potentiel.

Il faudra un latéral gauche selon moi, pour replacer Loris Benito dans l'axe, parce que cet international suisse, pour moi, c'est un super joueur mais il ne joue pas à son poste. [...] Naoufel Khacef ? C'est un latéral, mais il y a une option d'achat. Est-ce qu'ils vont la lever ? En plus, son transfert... C'est compliqué. Dans les transferts, beaucoup de choses se passent, il y a des entourages à gérer... Je pense que le joueur a vraiment envie d'être à Bordeaux et de jouer au football. [...] Le salut du club c'est de partir avec les jeunes du centre de formation et de garder cet effectif-là. De toute façon, de l'argent tu n'en auras pas. Tu ne vas pas faire signer un attaquant pour 17M€ cet été. S'ils le font, c'est que les propriétaires se sont dit : "On va réinjecter, on va mettre 70M€ pour aider le club". Je ne suis pas sûr qu'ils mettent 70M€, comblent la dette et dépensent de l'argent sur le marché des transferts. Franchement, je pense qu'ils ne le feront pas. Après, je peux me planter, peut-être qu'ils vont avoir une révélation. Ils sont capables de mettre énormément d'argent pour que leur image s'améliore, pour essayer de calmer les tensions. Je ne sais pas. Moi, ça fait cinq ans que je suis au club, et chaque été aux Girondins de Bordeaux on parle toujours de ce grand attaquant, qui va signer, qui ne va pas signer. Ils n'ont pas les fonds pour le faire. Ils n'ont pas les moyens de le faire. Il faut être malin et faire les choses différemment. Je sais que c'est dur à entendre pour les supporters, mais c'est dur à entendre pour nous aussi qui suivons le club au quotidien...

Retranscriptions faites par nos soins

Nicolas Paolorsi : "Le mercato ? C'est le gros flou"

Contenu sponsorisé

En continu