Nicolas Paolorsi : "Hwang ? Une des plus belles recrues depuis longtemps"

Nicolas Paolorsi : "Hwang ? Une des plus belles recrues depuis longtemps"

Le - Médias - Par

Quelques jours après son long focus, en plusieurs points, sur le coach Paulo Sousa, le journaliste Nicolas Paolorsi (RMC) a parlé de Hwang Ui-jo, l'attaquant polyvalent sud-coréen de nos Girondins de Bordeaux, qu'il juge comme une bonne recrue, ce notamment en considérant qu'il arrivait directement d'Asie et n'a pas pu se reposer dernièrement :

"Hwang, c'est un joueur qu'on ne connaissait pas, donc on a été très surpris de sa venue. Je pense qu'à part les Sud-Coréens, et même chez nos passionnés de foot, il n’y avait pas grand-monde qui le connaissait sur la planète foot, car il jouait au Japon et n'avait encore jamais joué en Europe. Mais, en creusant un peu, on a vu que c'était un joueur solide, marquant pas mal de buts, notamment en sélection. Passer du Gamba Osaka, au Japon, à Bordeaux, en Ligue 1, c'est un monde d'écart auquel il fallait s'adapter. En plus, Hwang ne parlait quasiment pas Anglais - il le parle un peu maintenant, après avoir pris des cours -, ni Français bien sûr. Ça faisait beaucoup tout ça, donc j'ai été très surpris ! C'était un vrai pari de la cellule de recrutement. Et à mon avis, c'est une des plus belles recrues des Girondins de Bordeaux, depuis longtemps.

(...) Au début, avec Sousa notamment, c'était dur d'échanger par la langue, et ils communiquaient beaucoup avec des gestes. Cela fait que son adaptation est encore plus réussie, car il partait vraiment de très loin. Après, sur le terrain, il joue ailier gauche, mais je ne suis pas sûr que ce soit son poste et que j'aimerais vraiment le voir occuper la pointe de l'attaque, vu qu'il est fort dos au but et a des qualités dans la remise. Mais bon, Paulo Sousa préfère Hwang Ui-jo sur un côté, donc il sait certainement les choses mieux que moi... En tout cas, Hwang apporte énormément, car il est ultra généreux et fait un nombre d'appels par match... Je vous assure que, du stade, c'est assez impressionnant. C'est souvent dans le vent, mais il ouvre des espaces. Puis face au but, il est plutôt adroit, avec une grosse frappe de balle. On se souvient de ses premier buts avec Bordeaux, qui ont fait de lui le joueur d'Europe le plus décisif hors de la surface de réparation. Bien sûr, il est brouillon, techniquement ce n'est pas super et je pense que ça ne le sera jamais, mais il amène quelque chose, vraiment, dans la combativité. Puis il faut préciser qu'entre toutes les compétitions, en clubs et en sélection, et les voyages, il a très peu soufflé. Mais il joue presque tous les matches, ne se blesse quasiment jamais, donc franchement c'est une belle pioche de la cellule de recrutement, je trouve, et son adaptation est très réussie !"

Cette saison, le N°18, âgé de 27 ans, a marqué 6 buts et a donné 2 passes décisives en 26 matches dont 21 comme titulaire.

Retranscriptions de WG faites par nos soins

Nicolas Paolorsi : "Hwang ? Une des plus belles recrues depuis longtemps"

Contenu sponsorisé

En continu