NdT : "La meilleure garantie sera de s’autofinancer, et le déficit n’est d’ailleurs pas inéluctable"

NdT : "La meilleure garantie sera de s’autofinancer, et le déficit n’est d’ailleurs pas inéluctable"

Le - Vente des Girondins - Par

Pour SUD OUEST, dans une longue interview où il affiche sa confiance sur la finalité de la vente des Girondins de Bordeaux au fonds d'investissement américain General American Capital Partners, Nicolas de Tavernost, le dirigeant d'M6, l'actionnaire sortant du FCGB, rassure concernant les intentions des repreneurs américains.

"(...) Nous avons eu de nombreuses propositions non finalisées. GACP, à l’inverse, est motivé. Ils ont joué cartes sur table. Ils ont dit qu’ils étaient là pour au minimum quatre ans (...), ils ont étudié le club, ils nous ont présenté un business plan qui nous a paru sérieux. (...) Les engagements pris en contrepartie de la dette, notamment de financer, hors transferts, le déficit d’exploitation s’il y en a un, nous ont paru être une garantie suffisante et nécessaire pour bien assurer le développement et la pérennité du club. (...) Aussi, les moyens financiers mis à disposition ne manquent pas. La question est de savoir dans quelle mesure ils les investiront. Ils ont donné un certain nombre de garanties à ce sujet. (...) On peut quand même faire confiance à des professionnels qui ont l’habitude de gérer des entreprises. La meilleure garantie sera de s’autofinancer, et le déficit n’est d’ailleurs pas inéluctable."

NdT : "La meilleure garantie sera de s’autofinancer, et le déficit n’est d’ailleurs pas inéluctable"

Contenu sponsorisé

En continu