N. Florian : "Je veux m’adresser au propriétaire, pas à son représentant"

N. Florian : "Je veux m’adresser au propriétaire, pas à son représentant"

Le - Interview - Par

Le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, revient dans L'Équipe sur sa volonté de s'impliquer personnellement dans les conflits autour et à l'intérieur des Girondins, et surtout celui entre les supporters (Ultramarines en tête) et la direction, avec un président Frédéric Longuépée de plus en plus fragile. Florian a d'ailleurs, encore une fois, demandé à rencontrer les dirigeants de King Street, l'actionnaire du FCGB... sans Longuépée.

Ses mots :

"Je veux m’adresser au propriétaire, pas à son représentant. Ce sera une discussion d’une telle franchise qu’elle ne doit pas mettre un salarié (Longuépée) en difficulté. (...) Quand j’avais vu Daniel Erhmann (une personne de King Street ; NDLR), ses réponses avaient été satisfaisantes, mais depuis il s’est passé des choses. Je veux savoir s’ils sont là pour investir dans la durée ou s’ils veulent juste remettre le club à flot pour le revendre. En fonction de leur réponse, je veux un engagement écrit, clair, net et précis. (...) La mairie a un pouvoir de nuisance énorme."

N. Florian : "Je veux m’adresser au propriétaire, pas à son représentant"

Contenu sponsorisé

En continu