Michaël Ciani : "Laurent Blanc ne m'avait rien promis"

Michaël Ciani : "Laurent Blanc ne m'avait rien promis"

Le - Anciens - Par

Dans 'Top Girondins', ce soir, sur ARL, l'ancien défenseur central de Bordeaux, Michaël Ciani, a raconté comment il s'était fait une place entre Marc Planus et Carlos Henrique, après son arrivée (été 2009) :

"Au départ, je voulais partir en Angleterre, mais je m'étais dit qu'en France un seul club pouvait me faire rester : Bordeaux. Alors, quand Laurent Blanc m'avait appelé... Il ne m'a rien promis mais m'a fait sentir qu'il avait le désir que je vienne. Moi, je n'avais pas peur de la concurrence, et il m'avait dit qu'il comptait sur moi et qu'on aurait un groupe assez solide. Après Lorient, où Christian Gourcuff m'appréciait et me considérait important, j'étais dans une évolution positive, mais je devais prouver car on connaissait le Ciani de Lorient mais il fallait montrer sur le terrain, à Bordeaux, à présent. 

Pour mon premier match, contre Lens, je me rappelle qu'on a gagné 4 à 1 avec notamment un festival de Yoann Gourcuff. C'était magnifique à voir... et je me disais que j'arrivais dans une équipe de fou. Ensuite, on gagne à Sochaux mais on se prend un but et Laurent Blanc n'était pas content, puis je suis titulaire avec Marc Planus contre Nice et on gagne 4 à 0. En plus, je fais un très bon match et c'est donc là que j'ai gagné ma place. Après ça, j'ai joué avec Carlos Henrique et Marc Planus, car ils tournaient, et j'ai fait 50 matches toutes compétitions confondues dans la saison. J'étais très content, le staff et le groupe aussi. En plus, on avait fait une superbe campagne européenne."

Michaël Ciani : "Laurent Blanc ne m'avait rien promis"

Contenu sponsorisé

En continu