Matthieu Rouveyre explique pourquoi il serait favorable à ce que le 'Matmut Atlantique' soit racheté

Matthieu Rouveyre explique pourquoi il serait favorable à ce que le 'Matmut Atlantique' soit racheté

Le - Interview GA - Par

Méfiant concernant les repreneurs américains des Girondins de Bordeaux (le fonds d'investissement GACP), l'élu local bordelais socialiste Matthieu Rouveyre, opposant municipal du maire Alain Juppé, serait très favorable à une chose : que le repreneur du FCGB (General American Capital Partners ou un autre) rachète le stade.

Dans l'émission 'Girondins Analyse' du 28/09, sur la radio R.I.G (podcast complet dispo ICI), Rouveyre détaille sa position sur cet enjeu :

« Si un repreneur veut aussi racheter le stade ? Moi j’y serai 100 % favorable. Je vous explique pourquoi : il n’y a aucune activité de service public sur ce stade, et si jamais un club amateur veut venir il doit dépenser un fric monstre, donc ce stade n’est pas accessible. Aujourd’hui, si tout le monde paye ce qu’il doit pour se stade, la ville de Bordeaux doit quand même payer 2,5M€ chaque année, alors vendre le stade permettrait de récupérer ça et de l’utiliser pour d’autres choses, comme le sport amateur. Aussi, récupérer le stade, cela pourrait aussi permettre au repreneur - à supposer qu’il ait les moyens, mais aujourd’hui ce n’est pas le cas -, de mieux mettre en place sa stratégie marketing ; en imaginant qu’il y ait un public pour ça, mais qui ne viendra sans doute pas si les tarifs ne restent pas abordables pour les classes populaires.

Mais, pour en revenir à votre question sur une éventuelle vente du stade, je crois que même SBA, la société exploitante, filiale des constructeurs Vinci et Fayat, a intérêt de vendre l’enceinte car elle perd de l’argent et elle en perdra encore pendant longtemps dans la mesure où le plan d’affaires initial imaginait un naming d’un montant deux fois supérieur à celui encaissé actuellement et où les quelques spectacles et concerts ne permettent pas d’équilibrer. Ce stade n’est pas rentable pour SBA et SBA a même tenté de renégocier avec la mairie les termes du contrat, et les recettes garanties… Donc une vente de ce stade serait souhaitable par tout le monde pour que le club puisse en faire ce qu’il veut. Mais, en revanche, je ne vois pas le repreneur qui se présente là le racheter car déjà que Monsieur DaGrosa doit emprunter pour racheter le club, alors le stade. En plus, on n’est pas sûr du tout, non plus, de pouvoir le rentabiliser à l’échéance rapide voulue par Joseph DaGrosa.

Le prix du stade en cas de vente ? Si on regarde, le Conseil d’État m’a donné raison sur le fait qu’Alain Juppé devait revoir les coûts du stade fixés dans le PPP (Partenariat Public - Privé, NDLR), donc en prenant tout cet argent investi réellement, on peut imaginer une vente à environ 350 millions d’euros, plus ou moins. Maintenant, pour que cela se fasse, il faudrait évidemment trouver un repreneur capable de dépenser une telle somme. »

Matthieu Rouveyre explique pourquoi il serait favorable à ce que le 'Matmut Atlantique' soit racheté

En continu