Malcom : "D’autres Brésiliens ont changé (de nationalité sportive)..."

Malcom : "D’autres Brésiliens ont changé (de nationalité sportive)..."

Le - Anciens - Par

Il l'avait déjà fait en début de saison, il l'a refait ces derniers jours, en entretien pour Foot Mercato. Se sachant barré en sélection du Brésil, l'ex joueur offensif bordelais Malcom (23 ans, actuel élément du Zenit Saint-Pétersbourg, un appel en A mais sans jouer) répète qu'il ne dit pas non, sur le principe, à défendre le maillot de l'équipe de... Russie, à terme, si ce pays veut de lui.

"La Russie ? Je connaissais un petit peu avant de venir, mais le championnat russe s’est beaucoup amélioré. Il y avait Hulk et d’autres joueurs qui y sont passés m’ont dit qu’ils s’étaient améliorés au niveau de la qualité technique, de la philosophie de jeu, de la défense et de l’attaque. Maintenant, il y a de plus en plus de joueurs de qualité, et c’est pour ça que le championnat s’est amélioré. Pour moi c’est un bon championnat.

(...) La sélection russe ? Non, je n'ai pas fait de démarches, mais j’ai dit que si la sélection du Brésil ne m’appelle pas, pourquoi pas. Si la sélection russe veut de Malcom pourquoi pas. C’est ça que j’ai dit. Ma priorité c’est le Brésil. Je suis Brésilien et c’est le rêve de jouer pour la sélection brésilienne, mais si ça ne marche pas pourquoi pas changer. Il y a d’autres Brésiliens qui ont changé (de nationalité sportive)..."

Malcom : "D’autres Brésiliens ont changé (de nationalité sportive)..."

Contenu sponsorisé

En continu