Malcom : "Si la sélection du Brésil ne m'appelle pas et que la Russie..."

Malcom : "Si la sélection du Brésil ne m'appelle pas et que la Russie..."

Le - Anciens - Par

Bien décidé à s'imposer au Zenit Saint-Pétersbourg (Russie) et à se relancer après une année comme remplaçant au FC Barcelone, l'ancien leader offensif brésilien des Girondins de Bordeaux, Malcom, affirme également à Sport24 qu'il ne comprend pas qu'on le compare à un certain Neymar. Le néo N°8 du Zenit répond ensuite par une porte ouverte quand on lui demande s'il accepterait de jouer, dans quelques temps, pour l'équipe nationale... de Russie !

"Si Neymar est mon modèle ? Je ne sais pas pourquoi les gens nous comparent. Neymar est Neymar et moi je suis moi. Je suis un grand fan de lui, un fan de ce qu'il fait sur le terrain et dans la vie. Il a un fonds pour aider les enfants dans le besoin. Mais j'essaye juste d'être Malcom, en évitant toute comparaison. J'essaie de montrer la meilleure facette de moi-même. 

Si j'accepterais de jouer pour la Russie dans quelques temps, au cas où le Brésil ne m'appellerait jamais ? Je ne sais même pas, mais tout peut arriver. Si la sélection du Brésil ne m'appelle pas et que l'équipe russe manifeste son intérêt, tout peut se passer."

Ex international U20 et Olympique, Malcom (22 ans) n'a pas encore joué en A avec la Seleção, mais a été convoqué une fois, à l'automne dernier.

Malcom : "Si la sélection du Brésil ne m'appelle pas et que la Russie..."

Contenu sponsorisé

En continu