M. Vada : "On se bat chaque jour pour Emiliano, car c’était un guerrier"

M. Vada : "On se bat chaque jour pour Emiliano, car c’était un guerrier"

Le - Anciens - Par

Marcelo Vada, ancien formateur aux Girondins de Bordeaux et père de Valentin Vada, ex joueur du FCGB et grand ami d'Emiliano Sala, raconte au site officiel du FC Nantes ses souvenirs avec le buteur argentin passé par Bordeaux et les Canaris, mort il y a un an dans un tragique accident d'avion alors qu'il se rendait vers Cardiff, où il avait été transféré.

"C’est comme si Emiliano était mon fils aîné, le frère de Valentin. On a beaucoup pleuré. Il partait en vacances avec nous, il a habité chez nous durant plusieurs années à Bordeaux. Il nous manque beaucoup et je ne sais pas pourquoi Dieu permet de telles choses. Je ne comprends pas. Mais on se bat chaque jour pour lui, car c’était un guerrier.

J’ai connu Emiliano a son arrivée au Proyecto Crecer, à l’âge de 14 ans. J’étais alors éducateur là-bas, lorsque c’était une filiale des Girondins de Bordeaux. Là, je l’ai entraîné jusqu’à l’âge de 18 ans au Proyecto. (...) À l’âge de 20 ans, il est arrivé en Gironde et nous sommes venus avec ma famille à Bordeaux en février. (...) Sa disparition, ça a été un drame pour ma famille et moi. Pour mon fils, Valentin, ça a été vraiment dur. Même aujourd’hui encore, il pleure son « frère », Emiliano. Mais on essaie d’avancer."

M. Vada : "On se bat chaque jour pour Emiliano, car c’était un guerrier"

Contenu sponsorisé

En continu