Le point sur les montants des dernières ventes et les % à la revente

Le point sur les montants des dernières ventes et les % à la revente

Le - Mercato - Par

Tandis qu'on se demande - à l'heure où deux joueurs d'expérience et de talent voulus par Bordeaux (Laurent Koscielny et Milan Badelj) devraient nécessiter de sérieux investissements - si le club aura les moyens de ses ambitions pour recruter plus que des joueurs libres ou peu chers (Raoul Bellanova, Edson Mexer, Loris Benito, Enock Kwateng, Hwang Ui-jo) ; @Girondinfos fait le point sur... les départs.

En comptant tout, dont la retraite de Jaroslav Plasil, les retours de prêts de Sergi Palencia, Andreas Cornelius et Yann Karamoh ou les fins de contrats de Lucas Dumai et Igor Lewczuk, les Girondins de Bordeaux ont vu partir déjà 15 joueurs de leur effectif pro 2018-19. Mais 4 ne sont partis que temporairement, car seulement prêtés et donc encore sous contrat (Paul Bernardoni, Aaron Boupendza, Michaël Nilor et Over Mandanda), quand d'autres ont quitté la Gironde pour de bon de manière plus ou moins imprévue. Jérôme Prior a notamment été libéré de sa dernière année de contrat pour signer à Valenciennes (Ligue 2), sans que Bordeaux ne touche d'argent. Pour Till Cissokho, c'est plus subtil : libéré d'un contrat long pour signer, lui aussi gratuitement, à Clermont (Ligue 2), il rapportera à son club formateur 50% du montant de sa future revente par le club auvergnat.

Des pourcentages à la revente, les Girondins en ont aussi sur leurs deux anciens du cru vendus ces derniers jours : Jules Koundé et Zaydou Youssouf. D'après Ginfos, le nouveau défenseur du Séville FC a rapporté la coquette somme de... 23M€ à Bordeaux - et non 21.5 ou 25 - et l'intéressement des Marine et Blanc sur sa revente par les Andalous serait de 20%. Concernant le néo milieu de l'AS Saint-Étienne, le transfert s'est fait à 2.5M€ et le pourcentage sur la revente que Bordeaux touchera sera de 40% révèle @Girondinfos.

Enfin, notre partenaire mercato rappelle que la vente en deux temps de Lukas Lerager au Genoa (prêté fin janvier avec option d'achat obligatoire s'il jouait un certain nombre de matches) a rapporté 7M€... plus 2 de bonus selon l'avenir du Danois en Italie.

En clair, en ne comptant que les transferts (3 départs sur les 15), Bordeaux a récolté 32.5M€ et a encore 20, 40 et 50% sur les reventes futures de Koundé, Youssouf et Cissokho. Malheureusement, vu les soucis économiques du club et le gros déficit (habituel depuis une décennie...) qui n'a semble-t-il pas été comblé par le nouvel actionnariat américain, on devine qu'une grande part de ces 32.5M€ sert à rétablir l'équilibre et non à être réinvestie sur le marché. Voilà pourquoi d'autres ventes de joueurs (Youssouf Sabaly, Younousse Sanharé, François Kamano...) sont attendues, pour ramener encore de l'argent et donner enfin une marge de manœuvre sur le mercato.

Pour conclure, on rappelle que le FCGB a aussi des pourcentages sur les reventes de Milan Gajic (Étoile Rouge de Belgrade) et Théo Pellenard (Angers SCO), des ex éléments défensifs que notre club a accepté de libérer mais en demandant aux clubs les prenant gratuitement de leur laisser une part sur leurs reventes. Plutôt malin comme montage pour recaser des joueurs sans temps de jeu tout en misant sur leur réussite future, ailleurs, pour récupérer de l'argent.

Les affaires sont les affaires !

Le point sur les montants des dernières ventes et les % à la revente

Contenu sponsorisé

En continu