Laurent Crocis : "Dès le début cela avait peu de chances de fonctionner"

Laurent Crocis : "Dès le début cela avait peu de chances de fonctionner"

Le - Économie - Par

Tandis que certaines des analyses de Patrick Favier (Sud Ouest), pour 'Girondins Analyse', ont fait réagir sur les réseaux sociaux, y compris... Bixente Lizarazu (?!), le journaliste de France Football, Laurent Crocis, s'étonne via Twitter que beaucoup ne réalisent que maintenant que le ver est dans le fruit depuis 2018 et ce dès le rachat par GACP - King Street - Fortress :

"Assez étonné de la découverte récente par nombre de personnes du rêve vendu par GACP. King Street s’est laissé bercer d’illusions et ne souhaitait pas être opérateur au sein des Girondins. Ce qui explique certainement le maintien des hommes nommés par GACP.

https://www.zupimages.net/up/20/21/3crg.png

Il suffisait de lire le montage financier pour comprendre que dès le début cela avait peu de chances de fonctionner. Car baser tout un développement sur le commercial sans s’assurer que le sportif ne soit pas fragile, cela se nomme de la méconnaissance."

Laurent Crocis : "Dès le début cela avait peu de chances de fonctionner"

Contenu sponsorisé

En continu