L. Crocis : "La question désormais : connaître les intentions de Fortress"

L. Crocis : "La question désormais : connaître les intentions de Fortress"

Le - Économie - Par

Encore une fois, toujours via Twitter, le journaliste de France Football qu'est Laurent Crocis (re)donne d'autres éléments pour comprendre la crise - enfin, une partie de la crise... - aux Girondins de Bordeaux.

"Pour mieux comprendre ce qui se passe aux Girondins je vous invite à relire le dossier de France Football dans son numéro du 4 février 2020. Montage financier. Tensions internes. Relation avec les ultras. (...) La masse salariale des Girondins a augmenté de 11% depuis le rachat du club. Voilà un chiffre qui dit tout de la situation financière du club.

(...) Tout le monde parle de King Street quand on parle des Girondins. C'est normal, mais il ne faut pas oublier que Fortress est le bailleur de fonds. Et, en cas de crash financier, Fortress aura son mot à dire. La vraie question désormais est de connaître les intentions de Fortress. (...) En cas de crash, Fortress deviendra actionnaire majoritaire. Avec la nécessité de ne pas faire s’effondrer le club pour éviter de trop perdre. Car ne pas oublier que nous sommes dans une logique financière."

Inquiétant, à nouveau.

Pour rappel, Fortress est le troisième fonds d'investissement américain ; avec GACP et King Street ; impliqué dans le rachat des Girondins de Bordeaux à M6, en 2018. Auprès de Fortress, avaient été ouvertes une ligne de crédit de 40M€ et une de 55M€ (taux d'intérêt : 12%). Si le club coule et que King Street se désengage, ce sera Fortress qui en récupèrera la charge.

L. Crocis : "La question désormais : connaître les intentions de Fortress"

Contenu sponsorisé

En continu