La FIFA se serait saisie de l’affaire Thibault Klidje et "va agir bientôt"

La FIFA se serait saisie de l’affaire Thibault Klidje et "va agir bientôt"

Le - Mercato - Par

Si, d'après Nicolas Paolorsi (journaliste d'RMC et correspondant à Bordeaux), rien n'est encore concret - même s'il est clairement sur la sellette et dans le flou pour son avenir au FCGB - autour d'Eduardo Macia en termes de plaintes et d'attaques devant la justice, les médias français et africains se lâchent de plus en plus pour qualifier les pratiques en matière de transferts réalisées par le 'directeur du football' espagnol des Girondins de Bordeaux et par ses collègues (dont Souleymane Cissé).

Concernant - cas le plus polémique - le récent recrutement du jeune attaquant togolais Thibault Klidje, des accusations de mise en oeuvre d'un "transfert-relais" sont portées par la presse du Togo, et surtout 'Le Républicain-Infos'.

Sur son site internet, ce journal togolais publie ainsi un article ("Enquête exclusive : transfert du togolais Thibault Klidje à Bordeaux", disponible gratuitement) où il est notamment écrit :

"(...) Romain Molina, écrivain et journaliste sportif, a accusé les Girondins de Bordeaux de pratique de transfert-relais, une pratique illégale interdite par la FIFA. Il a déjà évoqué le cas du transfert de l’Algérien Khacef Naoufel et plus précisément il est revenu sur le cas du transfert de l’international togolais Klidje Thibault qui selon lui, avant d’être engagé à Bordeaux, a été transité 6 mois par un Club de D3 au Congo Brazzaville (le Mbila FC).

(...) Selon nos investigations, cette pratique mafieuse et illégale fut bien réalisée grâce à la complicité des agents et des dirigeants du club bordelais. L’agence SportBack de Nicolas Onisse et Youcef Boudjemai, l’agence MiG Mak International Group de l’agent Mawuli Kwaku Avorgah, et puis Souleymane Cissé, le directeur technique des Girondins de Bordeaux, seraient tous impliqués dans cette fraude massive. Si cela est confirmé, ces personnes risqueraient gros car cette pratique est interdite par la FIFA et les Girondins de Bordeaux pourront donc se voir interdits de recrutement par une sanction de la FIFA.

(...) Les soucis à Bordeaux sont bien réels et des têtes vont même tomber. (...) L’international togolais aurait reconnu que son transfert est frauduleux et risque gros de la part de la FIFA, qui s’est saisie de l’affaire et va agir bientôt."

Le FC Girondins de Bordeaux, déjà bien tourmenté par ailleurs, n'avait pas besoin de ça...

La FIFA se serait saisie de l’affaire Thibault Klidje et "va agir bientôt"

Contenu sponsorisé

En continu