Koundé, Youssouf, Vada, Mancini : le FCGB en mode pourcentage à la revente

Koundé, Youssouf, Vada, Mancini : le FCGB en mode pourcentage à la revente

Le - Mercato - Par

Suivant une tendance générale du marché des transferts, le FC Girondins de Bordeaux a beaucoup usé des fameux "pourcentages à la revente" ces derniers mois, surtout concernant les départs de joueurs jeunes. Cédés pour 0€ (libérés de leur contrat) afin de signer, respectivement, à Angers, à l'Étoile Rouge de Belgrade et à Clermont, les défenseurs Théo Pellenard, Milan Gajic et Till Cissokho n'ont ainsi rien rapporté aux Marine et Blanc mais pourraient le faire à l'avenir via ces fameux 25, 20 et 50% (pour Cisskoho) auxquels les Aquitains ont encore gardé un droit en cas de prochaines ventes pour eux.

Le FCGB a aussi utilisé ce procédé - accepter de faciliter des départs, quitte à ce qu'ils soient gratuits ou pour des faibles sommes, de joueurs indésirables, mais garder un intérêt sur leur évolution - dans le but de se "débarrasser" des milieux argentins Valentin Vada et Daniel Mancini. Vendus, à eux deux, seulement pour 1.25M€, les anciens espoirs du Proyecto Crecer sont partis à Almería et à l'Aris Salonique avec des accords pour que Bordeaux prenne 50 et 20% des sommes de leur prochaine vente par le club de D2 espagnole et le club grec.

Enfin, il n'y a pas que pour les indésirables que cela s'est fait... Même pour la vente d'un joueur bankable, comme celle du défenseur Jules Koundé au Séville FC (23M€ + 20% à la revente selon @Girondinfos, mais 21.5 à 25M€ selon les médias), ce nouveau mécanisme est inséré. Idem pour la cession de Zaydou Youssouf à l'AS Saint-Étienne. N'ayant pas voulu prolonger dans son club formateur, le milieu qui n'avait plus qu'un an de contrat, a été vendu pour 2.5M€ + 40% sur la revente.

Au total, il y a donc au moins 7 joueurs  partis de Bordeaux sur lesquels Bordeaux peut encore toucher des sommes potentiellement sympathiques selon leur réussite future. Mais Bordeaux a aussi, dans son effectif actuel, au moins deux joueurs intéressant financièrement leur ancien club : François Kamano (23 ans, sous contrat jusqu'en juin 2021) et Yacine Adli (19 ans, juin 2023) ! Acheté 2 à 2.5M€ à Bastia en 2016, l'ailier guinéen rapportera au club corse 10% de toute somme supérieure à 5M€ lors de sa revente. Montant que le club au scapulaire ne touchera donc pas et qui sera à déduire du total d'un prochain transfert. Pour le milieu Adli, c'est bien plus élevé : achat de 5.5M€ et 40% de sa revente qui ira au Paris Saint-Germain.

Pour rappel, les Girondins avaient déjà mis en place ce système du pourcentage à la revente pour un joueur parti en 2015 : Emiliano Sala, vendu pour seulement 1M€ à Nantes, mais avec 50% sur la plus-value de sa revente. Cela aurait normalement dû rapporter 8M€ au FCGB, sur les 17M€ de son transfert à Cardiff. Mais le buteur a tragiquement perdu la vie en janvier dans un accident aérien alors qu'il se rendait vers la Premier League, et les clubs de Nantes et de Cardiff sont en conflit pour savoir ce qu'il en est de l'argent. On pense toujours à lui.

En tout cas, la mode du "% à la revente" pour faciliter les deals semble faite pour durer et devenir monnaie-courante.

Koundé, Youssouf, Vada, Mancini : le FCGB en mode pourcentage à la revente

Contenu sponsorisé

En continu