K. Djaziri : "Les clubs veulent faire de l'argent avant de faire des résultats"

K. Djaziri : "Les clubs veulent faire de l'argent avant de faire des résultats"

Le - Interview - Par

L'agent Karim Djaziri, qui a notamment collaboré avec Karim Benzema et avec... l'ex attaquant bordelais Jean-Claude Darcheville ("Je l'ai rencontré en 98. Il a eu une carrière cahin-caha, mais en lui donnant de la confiance et en lui demandant de régler plus sa vie et de plus travailler avant et après les entraînements il a atteint un très bon niveau"), était l'invité de la nouvelle émission 'AS Foot' (sur Twitch).

Au cours des échanges avec les animateurs et intervenants, Karim Djaziri insiste notamment sur ce qui a changé depuis qu'il travaille dans le milieu du foot. Il adresse même un petit tacle aux Girondins actuels :

"L'argent dans le football, ça a augmenté, et la mentalité des gens a beaucoup changé par rapport à ça. En 95, les contrats que tu faisais, et ceux que tu fais maintenant, pour les mêmes qualités de joueurs, c'est du fois 5 ou fois 6... La mentalité des clubs a aussi changé. Ils veulent faire de l'argent avant de faire des résultats ; alors que pour faire de l'argent il faut faire des résultats. Et que tu t'appelles Bordeaux, Lens, ou ce que tu veux ; tu ne gagneras jamais l'argent du Real ou de Manchester ou du Barça...

Mais ce changement radical, il s'est fait au début des années 2000 je dirais, car en France, avec les titres de 98 et 2000, on était sur une bulle, même si c'est vite retombé en 2002, mais ensuite, vu le cours des droits TV, l'évolution n'a été que vers la hausse, dans les bons et les mauvais côtés : investissements dans la formation - comme Lyon, Rennes, Bordeaux -, mais aussi sur les joueurs - et certains clubs ont coulé sur ça, comme Lens -. Mais l'argent, oui, ça a beaucoup changé. Dans les années 80, Platini ou Tigana ne gagnaient presque rien, et maintenant un joueur moyen gagne 90 000 euros par mois."

Retranscriptions faites par nos soins

Merci à 'Nando Chachalana' !

K. Djaziri : "Les clubs veulent faire de l'argent avant de faire des résultats"

Contenu sponsorisé

En continu