Julien Cazarre : "DaGrosa, c'est le méga braquage, il a honte de rien !"

Julien Cazarre : "DaGrosa, c'est le méga braquage, il a honte de rien !"

Le - Médias - Par

L'humoriste foot d'RMC, Julien Cazarre, a visiblement lu et/ou entendu Joe DaGrosa parler business cette semaine. Et ça l'amuse... Encore une nouvelle chronique où il se moque du FCGB et de la communication de sa nouvelle direction.

"Ce soir, je voudrais quand même rendre un petit hommage à quelqu'un qui commence à devenir vraiment formidable. C'est Joe DaGrosa. Au début, je me disais que Jacques-Henri Eyraud (président de l'Olympique de Marseille) ; mais Joe DaGrosa, quand même... Il a un peu ce côté : 'Je pose mes burnes', et j'aime bien. Il vient encore de déclarer : 'Nous sommes fiers de nos sponsors, mais pour le futur nous irons à la recherche de sponsors de niveau international, des marques plus connues dans le monde'. Et moi, je me dis que, déjà, 'Bistro Régent' est content... Ils balancent leur oseille aux chiottes, dans des sables mouvants ou dans les égouts, sans savoir où ça va ni si ça va servir, car là c'est un puits sans fond, ça n'a aucun intérêt, c'est perdu. Le mec de Bistro Régent, il doit avoir mal au cul d'entendre ça, car avoir son nom sur le maillot de Bordeaux, en ce moment, tu ne peux pas vraiment dire que c'est de la publicité. Quand tu vois un match, au stade, que tu bouffes une bouillie indigeste de foot contre Reims ou Angers, que t'as envie de gerber à chaque contrôle raté de Kamano ou Poundjé, tu veux pas enchaîner avec une escalope de saumon à la plancha, un steak tartare, un cœur de rumsteck ou un tiramisu chez Bistro Régent ! C'est pas très efficace... Pourtant, l'escalope de saumon, moi ça me tente. Mais pas après un match de Bordeaux !

Puis DaGrosa, il est mignon mais je sais pas qui tu vas attirer comme marque mondiale avec De Préville, Kalu, Briand et Hwang ! Nike ? Mercedes-Benz ? Google ? ArcelorMittal ? Fly Emirates ? Non ! Si les gens matent les matches, au mieux, t'as la boucherie Bernard, Jacky pièces détachées, la Halle aux survêt' voire le bar du penalty à Bergerac... Et là, je suis sympa. Mais le mec, Joe DaGrosa (il le prononce en forçant l'accent), il veut attirer des grosses marques avec son équipe en papier-mâché ! En gros, c'est un Roger : 58 ans, gras du bide, sapé en garagiste, chauve comme un cul, avec du jambon sur la barbe, qui veut choper Charlize Theron et Natalie Portman alors qu'avec sa dégaine il arrive à peine à rouler une galoche à miss camping du Grau-du-Roi ; sous GHB... En même temps, Joe DaGrosa, dit DaGrossarnaque, tu m'étonnes qu'il a besoin de sponsors. Il fait quand même partie de cette fameuse caste des milliardaires sans thunes. Ceux qu'on rêve tous d'avoir pour racheter son club, tous les jours... Moi, j'adore ce principe. Et ils sont de plus en plus nombreux à arriver dans le foot ; attention. On rappelle que DaGrosa, qui devait investir sur le mercato et frapper un grand coup pour sa première année, il a vendu pour 34M€ de joueurs mais il a acheté pour 7. Donc 27M€ de bénéfice net dans la popoche ! J'ai vu 'Ocean's Eleven' et ça m'a moins impressionné. C'est le méga braquage, il est très fort, il a honte de rien. C'est le Spaggiari bordelais, qui arrive à faire sensation, depuis le début. Alors vu qu'il a honte de rien, pourquoi il demanderait pas un plus gros sponsor pour son équipe de handisport ? Qu'est-ce qu'il en a à foutre ? De toute façon, c'est un punk !

Moi, si je suis supporter des Girondins de Bordeaux, je te le dis : je me tire une balle. Enfin, non, ça c'est si je suis Baptiste Lecaplain. Mais si je suis un vrai Bordelais - il est pas Bordelais, Baptiste -, je lève un sourcil de manière fataliste et je reprends un verre de vin d'entre deux mers pour finir mes huîtres de bassin d'Arcachon. Donc en vrai, je m'en branle et j'attends juste la prochaine victoire. Y a qu'un mec venant de Laval et supportant Bordeaux qui va s'énerver. Alors je dis à notre ami Baptiste de se calmer, de se dire que son pote c'est un clown et de rigoler avec lui. Car Joe DaGrosa, c'est peut-être la nouvelle idole de la Ligue 1."

Julien Cazarre : "DaGrosa, c'est le méga braquage, il a honte de rien !"

Contenu sponsorisé

En continu