Johann Crochet parle des rumeurs italiennes autour d'Aurélien Tchouaméni

Johann Crochet parle des rumeurs italiennes autour d'Aurélien Tchouaméni

Le - Interview GA - Par

Lié, de près ou de loin, à des rumeurs donnant à des (grands) clubs étrangers un intérêt pour lui, le jeune milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Aurélien Tchouaméni, est sous contrat jusqu'en juin 2022 avec le club l'ayant formé. Hier, dans 'Girondins Analyse' (radio R.I.G), le journaliste Johann Crochet (spécialiste du foot italien, travaillant pour Eurosport) a pris du recul sur ces rumeurs, notamment celles envoyant le N°17 du FCGB dans un des deux clubs de Milan.

"Aurélien Tchouaméni, il est forcément connu, mais c'est surtout car le marché français - et surtout celui des jeunes - est très suivi, donc dès qu'un jeune fait parler de lui en sélection de sa catégorie d'âge, en réserve ou en faisant des apparitions en pro, les radars des clubs de tous les pays s'agitent. Donc oui, le potentiel de Tchouaméni est connu à l'étranger, mais c'est tout. Sur ce que j'en ai vu pour le moment, même si il est encore très jeune et que le contexte n'est pas favorable pour qu'il perce, il m'a semblé bon, mais il n'a pas sa place à l'Inter ou au Milan en ce moment. A l'Inter, entre Nainggolan, Vecino, Brozovic, Borja Valero ou João Mário, il ne jouerait pas. Ce serait peut-être plus ouvert au Milan, car il y a des fins de contrat et qu'un joueur comme Bakayoko n'est que prêté avec une option d'achat élevée. Mais pour le moment ça semble assez évident que Tchouaméni n'a pas le niveau pour ces clubs. Enfin, on pourrait toujours être agréablement surpris."

Johann Crochet parle des rumeurs italiennes autour d'Aurélien Tchouaméni

En continu