Jocelyn Gourvennec : "Jérémy Ménez ? Il est prématuré de dire qu'on aura telle ou telle stratégie"

Jocelyn Gourvennec : "Jérémy Ménez ? Il est prématuré de dire qu'on aura telle ou telle stratégie"

Le - Mercato- Par

Et ça continue, encore et encore ; c'est que le début... des retranscriptions de la conf' du jour de Jocelyn Gourvennec. La dernière de 2016/17.


Voici donc toutes ses réponses sur la saison et l'avenir de... Jérémy Ménez (30 ans, sous contrat jusqu'en 2019, 3 buts et 4 passes décisives cette saison, en 31 matches, dont 20 comme titulaires).


"Nous étions partis avec l'idée de lui faire retrouver de la régularité, de la stabilité, dans un contexte favorable. Sur la première partie de saison, il a quasiment tout fait, sans avoir de pépins physiques, il a eu des perf', il a montré son talent, il a fait des différences, il a pesé sur des entrées en jeu, aussi. Il avait d'abord montré ce qu'on attendait de lui, mais en étant en dents de scie. Puis il a été exclu à Montpellier, fin décembre, et il a raté le début d'année 2017. Et, quand il est revenu de suspension, l'équipe avait avancé, avec de jeunes joueurs devenus réguliers, efficaces, buteurs et passeurs. Donc voilà, sur la première partie c'est de l'irrégularité, et sur la deuxième c'est la concurrence, ayant haussé son niveau, qui a fait que son temps de jeu s'est réduit. Je cherchais une équipe stable, on l'avait trouvé, donc je ne pouvais plus tout modifier.


(...) Je lui ai dit, en fin de saison, quand on a fait le bilan ensemble, que ce n'était pas suffisant, d'un point de vue général, par rapport à ce qu'on souhaitait, au joueur qu'il est. Après, il s'est bien fondu dans le groupe, dans l'état d'esprit, car c'est un bon garçon, qui n'a pas posé de problèmes du tout, contrairement à tout ce qu'on nous annonçait dès le début, quand il a signé. Son comportement a été très bon, mais sa performance insuffisante. On en convient tous, lui le premier. Mais le pari méritait d'être tenté... (...) Son avenir ? On verra ça avec son agent... On n'écarte rien. On évoquera cela pendant l'intersaison, et il est prématuré de dire qu'on aura telle ou telle stratégie. On fera le meilleur chois selon ce que lui et nous souhaitons."


En continu