Jérôme Dauba : "On est un peu des spécialistes des arrêts de jeu"

Jérôme Dauba : "On est un peu des spécialistes des arrêts de jeu"

Le - Réactions - Par

Retranscrivant Sports Inside, on vous partage les analyses de Jérôme Dauba, entraîneur de la section féminine des Girondins de Bordeaux, après le succès à l'arrachée acquis hier contre Lille (2-1, 20ème journée de D1).

"La saison dernière, déjà, on a gagné assez souvent des matches comme ça, dans les arrêts de jeu ; donc on est un peu des spécialistes (sourire). Mais voilà, c'est un peu notre marque de fabrique : on est une équipe qui ne lâche pas. Sur la deuxième période, on a eu le mérite de vouloir aller chercher la victoire, même si le scénario a fait qu'on a vite été menées au score. Mais on a su bien réagir. Lille nous a, déjà, posé des problèmes sur notre relance. Après, nous, c'est vrai qu'on aime bien repartir de derrière, et elles ont su nous bloquer haut. Alors on a dû rectifier le tir à la mi-temps, en leur demandant de sauter la première ligne pour jouer les deuxièmes ballons dès qu'on était sous pression. En deuxième mi-temps, on a bien fait ça, pour sortir de leur densité athlétique, donc on retiendra ça : notre bonne deuxième mi-temps.

Pendant la mi-temps, on avait demandé qu'on redémarre très fort, en mettant vite le ballon chez elles, en essayant de combiner et en étant proches de leur but. En première période, on a plutôt cherché à combiner pour repartir de derrière, mais en seconde période on avait l'idée de repartir très fort, car on savait qu'on pouvait avoir plus de densité physique. Malheureusement, comme on n'a pas marqué sur notre temps fort en seconde période, j'avais peur qu'on ne marque pas, qu'on laisse passer nos occasions. Mais on a eu le mérite d'y croire jusqu'au bout. Retrouver la victoire, déjà, c'est bien, alors on va la savourer. Ensuite, pour finir la saison, deux gros morceaux nous attendent : le PSG et le PFC. Mais c'est plutôt bien de jouer ces matches-là en étant 3èmes et on est très, très contents de reprendre cette 3ème place. Je tiens vraiment à féliciter les joueuses de ne pas avoir lâché. Elles ont montré un très beau visage en deuxième période."

Jérôme Dauba : "On est un peu des spécialistes des arrêts de jeu"

En continu