Jérôme Dauba : "On a identifié le souci des buts pris sur coups de pieds arrêtés, et on le travaille"

Jérôme Dauba : "On a identifié le souci des buts pris sur coups de pieds arrêtés, et on le travaille"

Le - Interview - Par

Sur GOLD FM, l'entraîneur de la section féminine des Girondins de Bordeaux, Jérôme Dauba, a parlé d'un point faible de son équipe, qui est encore 5ème (sur 12) de Division 1 malgré son dernier résultat moyen (2-2), à Rodez.


"Les buts qu'on prend sur coups de pieds arrêtés ? Oui, c'est un souci. Mais on l'a identifié, et on le travaille aux entraînements, ainsi qu'à la vidéo, et avant chaque match. On voit les déplacements, la densité... Mais après, des fautes d'inattention et des erreurs de marquage peuvent venir avec la fatigue. On avait bien géré cet enjeu-là, des coups de pieds arrêtés, lors de notre victoire à Albi, alors qu'Albi, avec une équipe très athlétique, en avait obtenu beaucoup ; mais contre de plus grosses équipes, comme Lyon, ça ne passe pas... Dans l'ensemble, on est quand même assez content de tout ce qu'on fait, notamment sur les coups de pieds arrêtés défensifs. Aussi, dans le jeu, on est vraiment contents de nos progrès, et ce qui a changé par rapport à l'an dernier c'est qu'on sent une réelle force et une sérénité dans notre équipe. Même en perdant contre Lyon, et même en jouant à 10 contre 11, on ne s'affole plus, on ne se sent pas dépassés ; et du coup ce sont des détails du haut niveau qui font la différence. Comme les coups de pieds arrêtés..."


Jérôme Dauba : "On a identifié le souci des buts pris sur coups de pieds arrêtés, et on le travaille"

Contenu sponsorisé

En continu