J. Dauba met en valeur l'état d'esprit et la volonté de ses joueuses, qui ont arraché 3 points à Albi

J. Dauba met en valeur l'état d'esprit et la volonté de ses joueuses, qui ont arraché 3 points à Albi

Le - Interview - Par

Jérôme Dauba, le coach des féminines, revient pour la radio du club, GOLD FM sur le récent succès de 'ses' girondines à Albi (1-0, but à la... dernière seconde). Dauba se félicite, notamment, du mental des coéquipières de Sophie Istillart, la capitaine, et de Juliane Gathrat, buteuse décisive, sur une longue passe de Sarah Cambot.


"Les conditions de jeu étaient dures, oui. Mais je retiens surtout un ensemble de choses. Dans la semaine, déjà, il y avait des signes révélateurs, car quand j'ai repris le groupe en main, après la défaite à Marseille (0-1), les filles avaient fait une séance d'entraînement incroyable. Je trouvais que, malgré la défaite, elles me montraient du caractère et se projetaient très vite vers le match d'Albi. Tout la semaine était bonne, il y avait de la vie, de l'entrain dans le travail, et ce sont déjà de bons signes pour montrer l'investissement des filles. Comme quoi, malgré la défaite à Marseille, il se passait des choses, avec un groupe vraiment impliqué, ayant envie de s'investir davantage. Donc là je me suis dit que vu tout ça ce n'était pas possible d'aller à Albi pour ne rien en ramener. Le groupe était concerné, et même si rien n'est jamais gagné d'avance, on sentait qu'on était prêts à jouer et gagner ce match.



(...) On a fait une grosse première mi-temps, mais on avait décidé d'y aller étape par étape, au niveau de la stratégie, car on savait qu'Albi jouait avec un bloc très bas, très dense, avec beaucoup d'engagement et de fautes commises, en utilisant au maximum les contres et les coups de pieds arrêtés. On devait donc rester en vigilance tout le temps, surtout au niveau de l’équilibre défensif lorsque nous attaquions, et l'idée était de faire une grosse entame et d'essayer de marquer, afin de se rendre le match facile en les obligeant à sortir pour mieux gérer. Alors on s'est créé une multitude d'occasions, d'entrée, mais on a manqué de justesse, et à la mi-temps on s'est dit qu'il fallait continuer. Donc en deuxième période on a remis la pression, pour se procurer des situations, et - comme on l'avait aussi prévu avant le match - on a fini par se dire que les filles qui rentreraient allaient faire la différence, nous faire gagner. Encore une fois, on avait senti l'investissement du groupe entier, aussi bien chez celles qui débutaient que chez celles qui ne débutaient pas...


On sentait vraiment que quelque chose se passerait. On avait trop de situations, et on a même marqué un but refusé pour hors-jeu, puis Sophie (Istillart) perd un face à face à la 90ème minute. Alors on se demande que c'est la dernière occasion... Mais moi, sur le banc, je leur dis : 'On va en avoir une autre'. On avait senti que les joueuses avaient très à cœur d'aller chercher la gagne. Sur les dernières minutes, nos deux défenseures centrales, Niamh Fahey et Kathellen Sousa, sont montées pour s'intercaler ; et puis à la dernière seconde on fait une superbe action, un super enchaînement et on marque un joli but... Juliane Gathrat met un beau lob, c'était la délivrance. Sarah Cambot met un bon ballon dans le dos de la défense et Juliane avait fait l'appel. Mais techniquement c'est très dur à réaliser, et elle a fait ce qu'il fallait."


J. Dauba met en valeur l'état d'esprit et la volonté de ses joueuses, qui ont arraché 3 points à Albi

Contenu sponsorisé

En continu