Il y a un an, Stéphane Martin succédait à Jean-Louis Triaud

Il y a un an, Stéphane Martin succédait à Jean-Louis Triaud

Le - Club- Par Aymeric

Aujourd'hui, cela fait pile un an, depuis le 9 mars 2017, que Stéphane Martin est le président (salarié par M6) des Girondins de Bordeaux. Il avait, de façon surprenante et inattendue, succédé à Jean-Louis Triaud* (dirigeant bénévole, en poste de 1996 au mois de mars 2017, avec quelques mois de break en 2002) en cours de saison dernière, du fait d'une envie de changement de Nicolas de Tavernost, dirigeant de l'actionnaire du FCGB.


Si les premiers mois ont été encourageants quant à sa personnalité, sa connaissance du football, sa vision pour l'avenir du club et sa maitrise de son nouveau rôle ; malgré une inexpérience évidente - par définition, mais il faut bien commencer un jour... - ; les mois qui viennent de passer ont fait naître de nombreux doutes sur son charisme en période de crise, mais aussi sur le timing et la pertinence de ses choix ainsi que sur sa capacité à durer et à se faire apprécier des supporters. Stéphane Martin était, dans une interview publiée hier, le premier à admettre avoir connu une période difficile, comme tout le club, estimant avoir appris de ces/ses erreurs. L'avenir nous en dira sans doute plus sur tout ça...


Monsieur Martin aura, au moins, fait mieux que Dominique Imbault, qui avait remplacé JLT au début des années 2000, et dont le nom n'a pas été retenu après quelques mois fades, après lesquels Triaud était revenu. Pour le reste, après un an d'exercice suite à des années dans le monde bancaire, Stéphane Martin (47 ans) a encore beaucoup à prouver.


*Triaud est toujours, symboliquement, le président du conseil d'administration des Girondins de Bordeaux, où a siégé Stéphane Martin, en tant qu'administrateur, avant de devenir président.


En continu