Hervé Bugnet : "Ce fameux tunnel de Lescure (...) donnait vraiment les frissons"

Hervé Bugnet : "Ce fameux tunnel de Lescure (...) donnait vraiment les frissons"

Le - Anciens - Par

Joint par Foot Multiple, comme d'autres témoins dont Enzo de nos partenaires et amis de 'Girondins Analyse', l'ancien attaquant de Dijon ou encore Montpellier et Le Havre, Hervé Bugnet, formé à Bordeaux, affirme être nostalgique de Lescure et du FCGB d'avant, un club où "(il n'a) malheureusement pas eu la chance de jouer beaucoup car (il était) bloqué par de grands joueurs".

"Bordeaux est mon club de cœur. En effet, c’est le club que j’ai supporté étant enfant, et encore aujourd’hui je suis derrière lui. De plus, c’est le club que j’ai intégré en 1992, donc il est difficile pour moi de ne pas l’aimer. Ceci d’autant plus que c’est à Lescure que j’ai fait mes premiers pas en professionnel.

(...) Selon moi, même s’il est vrai que le 'Matmut Atlantique' est un beau stade, il n’a rien à voir avec Lescure, que je préfère largement. En effet, il y avait ce fameux tunnel, qui faisait des kilomètres, et depuis lequel on entendait les ultras chanter, cela donnait vraiment les frissons. J’y ai vécu les belles années girondines avec toutes ses stars de renom, donc j’ai eu de la chance. Aujourd’hui, il doit y avoir une moyenne de 10 000 spectateurs au nouveau stade, donc ça fait très vide, et je trouve cela dommage. C’était bien pour l’Euro 2016, mais pour les supporters girondins je ne pense pas que cela soit attrayant ! Si un jour il y a des qataris à Bordeaux, nous verrons bien, mais je pense que cela tuera l’âme des Girondins de Bordeaux."

Hervé Bugnet : "Ce fameux tunnel de Lescure (...) donnait vraiment les frissons"

Contenu sponsorisé

En continu