Gustavo Poyet : "Je vais changer des choses, car je sais ce que je veux, je ne perds pas de vue mon objectif"

Gustavo Poyet : "Je vais changer des choses, car je sais ce que je veux, je ne perds pas de vue mon objectif"

Le - Interview - Par

Ultimes passages retrancrits ici de l'entretien accordé par Gustavo Poyet à la radio du FCGB, Gold FM, ce lundi. L'entraîneur des GIirondins de Bordeaux insiste encore une fois sur le caractère entreprenant que doit avoir son équipe pour répondre à ses attentes et progresser.

 

« Si on se fait parfois ‘endormir’ dans le jeu ? Oui, c‘est vrai. Mais dans les matches, il y a toujours deux équipes, forcément, et les plus fortes sont celles qui savent mettre et tenir le rythme. Nous, on n’y arrive pas. Alors on doit être plus agressifs, plus dans l’intensité, le pressing, même si des fois c’est désorganisé et que dans le jeu on se trompe. Actuellement, je ne pense pas avoir les joueurs pour ça, mais on va quand même essayer de partir sur ça pour la fin de saison, sinon on n’avancera pas. L’équilibre, il se trouvera, mais peut-être pas tout de suite. Ce que je veux faire c’est lancer, pour la saison prochaine, une nouvelle manière de jouer, de préparer les actions, mettre en place quelque chose. Mais je ne veux pas revoir des matches comme nos dernières prestations ; ça ce n’est pas possible. Au début, pourtant, je voyais des bonnes choses avec le ballon, et je pensais que ça marchait, comme contre Nice ; même si eux n’avaient pas mis leur meilleure équipe. On avait alors réussi à se créer des occasions, à poser le jeu, alors j’ai continué avec cette équipe-là, mais dès le match d’après ce n’était plus pareil. C’est incroyable… Cette irrégularité, je l’avais vu dans les vidéos des matches d’avant, mais je ne savais pas comment travaillaient les entraîneurs précédents, donc je suis venu sans trop y penser, pour appliquer mes idées. Sauf que j’attendais un minimum, et j’ai vraiment été déçu ! Alors je vais changer des choses ; car je sais ce que je veux, je ne perds pas de vue mon objectif de jeu, mais il faut avancer rapidement. Il ne reste que 8 matches, d’accord, mais la saison n’est pas finie, pas du tout ! L’Europe, on n’en parle plus, mais il faut préparer les joueurs et les matches. Après, comme je l’ai dit, c’est aux joueurs d’être responsables. »

 

Gustavo Poyet : "Je vais changer des choses, car je sais ce que je veux, je ne perds pas de vue mon objectif"

Contenu sponsorisé

En continu