Gustavo Poyet : "Est-ce que tu peux changer la mentalité d’un joueur qui n’est pas agressif ?"

Gustavo Poyet : "Est-ce que tu peux changer la mentalité d’un joueur qui n’est pas agressif ?"

Le - Réactions - Par

Grâce à RMC, voici une réaction plus complète de Gustavo Poyet, après le match minable des Girondins contre Rennes (0-2, 30ème journée de Ligue 1). Les mots de l'entraîneur uruguayen du FCGB :


"Je ne peux pas accepter ce qui vient de se passer. S’il faut tout changer, alors on changera ; je m'en fous. Je sais ce qu'il s’est passé après le match sur le terrain du Paris Saint-Germain (défaite 6 à 2, NDLR), le 30 septembre. Les trois mois d’après, je ne peux pas accepter que cela se reproduise. Ça ne peut pas se repasser comme ça. Est-ce que tu peux changer la mentalité d’un joueur qui n’est pas agressif ? Ça va te prendre des années et il ne le deviendra peut-être jamais. C’est un peu comme essayer de rendre rapide quelqu’un qui est lent. Il courra un peu plus vite mais il ne peut pas devenir rapide. Il faut qu’on travaille encore avec les joueurs à notre disposition, et beaucoup de choses vont changer. Si quelqu’un est contre cette idée au club, ce n’est pas grave, on va quand même changer. On a changé d’entraîneur, mais il y a des choses qui restent.


Parfois, lorsque ça marche bien ou pas mal, si tu changes quelque chose, ça peut perturber l’équipe, l’ambiance dans le vestiaire. Mais là, je peux changer ce que je veux, parce qu’il n’y a rien du tout. Aujourd’hui, je connais bien les joueurs. Donc je pensais faire ça l’été prochain, mais ils m’ont donné la possibilité de faire ça plus tôt. S’il y a un joueur qui pense que c’est fini, que la saison est terminée, il peut partir lundi, et même dès aujourd’hui s’il le souhaite. Ça ne me pose aucun problème."


Gustavo Poyet : "Est-ce que tu peux changer la mentalité d’un joueur qui n’est pas agressif ?"

Contenu sponsorisé

En continu