G. Brisbois : "Les tribunes vides en Ligue 1, y a que moi que ça choque ?"

G. Brisbois : "Les tribunes vides en Ligue 1, y a que moi que ça choque ?"

Le - Médias - Par

En plus des analyses sportives d'après Bordeaux - Nantes (2-0, J12 de L1) de Daniel Riolo et de Pierre Ducrocq, les intervenants de 'L'After Foot' d'RMC se sont inquiétés, aux Girondins comme ailleurs en Ligue 1, de voir de nombreux stades encore très peu garnis lors de la dernière journée de Ligue 1.

Retranscriptions des avis de chacun.

Gilbert Brisbois : "Et sinon, les tribunes vides en Ligue 1 ; y a que moi que ça choque ? Il y avait des banderoles, à Saint-Étienne, disant : '540M€ pour des tribunes vides, vous êtes contents Canal + ?'... C'est quand même fort, pour dire que si on interdit les supporters de venir ; voilà.... Mais au-delà de ce cas, à la limite, le plus inquiétant c'est à Bordeaux et à Nice, où il y a des beaux stades, neufs, mais où il n'y a personne !"

Ducrocq : "C'est sûr que les sanctions ça aide pas... Mais bon... Parfois ce sont des sanctions, et à Bordeaux les supporters protestent aussi contre la direction sur certaines choses. Les supporters, ils ont quand même le droit de ne pas tout accepter et de trouver des règles abusives ou inintéressantes ; ou bien en tout cas inappropriées. Après, à Bordeaux, le stade vide, c'est malheureux... Pour un Bordeaux - Nantes, ça devrait attirer plus de monde !"

Riolo : "C'est ça le climat actuel de notre football... Et c'est quasi-permanent, partout. Les supporters de chaque club ; tous ; ne sont pas contents, car les clubs vont mal et naviguent à vue entre espoirs, frustrations et déceptions sans avoir de projet et de clarté. Après, les sanctions, ce ne sont pas les diffuseurs qui décident. Les supporters ; et pourtant je me range souvent de leur côté et je reconnais leur importance, que je n'ai jamais niée dans cette émission depuis le départ ; ils ont parfois des contestations à côté de la plaque et des messages adressés à mauvais escient, que je ne comprends pas. (...) Quant aux stades vides, le plus flippant je trouve que c'est Nice, surtout qu'il y a un nouvel investisseur qui est là et qu'on pensait que.... Mais non. Moi, j'ai toujours cru que Nice était une ville de foot, et qu'il y avait le public pour remplir un grand stade, mais ils n'arrivent pas à remplir leur nouveau stade de 35 000 places ; donc bon... Et Bordeaux, c'est pas nouveau que c'est vide, surtout s'il n'y a pas les Ultras. En fait, pour la plupart des clubs de notre Ligue 1, il faudrait des stades de 25 000 places, ou des stades de la Licorne comme à Amiens. Des petits Licornes (sourire). Enfin, non, la bonne jauge et le bon format de stade c'est Reims plutôt."

G. Brisbois : "Les tribunes vides en Ligue 1, y a que moi que ça choque ?"

Contenu sponsorisé

En continu