France Football : "King Street aimerait se désengager en limitant la casse"

France Football : "King Street aimerait se désengager en limitant la casse"

Le - Économie - Par

Dans cet article, le site de France Football fait le point sur l'engagement de King Street, le fonds d'investissement américain actionnaire du FCGB, pour l'avenir des Girondins. Et c'est potentiellement très effrayant, comme le craignent certains supporters et plusieurs observateurs.

"King Street va devoir choisir : recapitaliser ou déposer le bilan. Dans la première option, il s'agirait d'injecter des fonds propres (100 M€) ou bien de contracter de nouveaux prêts, dont la DNCG ne voudra pas et qui seraient difficiles à obtenir. Reste le dépôt de bilan, qui stopperait hémorragie et remboursements des emprunts et pourrait intéresser des repreneurs alors libérés de la charge de la dette. King Street aimerait se désengager en limitant la casse. A New York, on s'agacerait de la piètre image renvoyée par le club. Un dépôt de bilan entraînerait une rétrogradation en L2 ou au niveau de la réserve (N3) si personne ne se manifeste."

Pour rappel, demain, le cas des Girondins est examiné par la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) et des sanctions peuvent tomber.

France Football : "King Street aimerait se désengager en limitant la casse"

Contenu sponsorisé

En continu