Christophe Dugarry : "Le dépôt de bilan ne m'inquiète pas pour tout de suite"

Christophe Dugarry : "Le dépôt de bilan ne m'inquiète pas pour tout de suite"

Le - Médias - Par

Critique, sur RMC, envers King Street, l'actionnaire américain des Girondins de Bordeaux au projet illisible et à la communication inexistante, l'ex attaquant du FCGB, Christophe Diugarry, reste quand même respectueux du fonds d'investissement ; alors que pour les dirigeants aquitains actuels... non.

King Street, on les respecte. C’est Frédéric Longuépée et Thiodet qu’on ne respecte pas. Et ça n’a rien à voir. King Street, c'est l'actionnaire, ils sont là, merci à eux de faire ce qu'ils font et il faudra qu’ils le fassent devant la DNCG. Le dépôt de bilan ne m’inquiète pas pour tout de suite, mais à moyen terme. Je crois que quand King Street va se rendre compte que les choses partent de tellement loin pour espérer redresser le club et gagner de l'argent, ce ne sera plus possible. Le déficit est tellement important, la valeur des joueurs est tellement faible, les problèmes sont tellement importants avec les salariés, les supporters, les partenaires... Pour redresser les choses, là, il faudrait que King Street comble le trou et remette 100 M€ en espérant repartir de plus belle, en restructurant le club. Mais les gens en place, je ne vois pas comment ils peuvent mener le très gros travail de fond qu'il y a à faire.”

Retranscriptions faites par nos soins

Christophe Dugarry : "Le dépôt de bilan ne m'inquiète pas pour tout de suite"

Contenu sponsorisé

En continu