Flou sur son avenir, Rolland Courbis "aimerait être à la place" du FCGB

Flou sur son avenir, Rolland Courbis "aimerait être à la place" du FCGB

Le - Camp Adverse - Par

Il y croyait (forcément) avant le match, mais finalement Bordeaux a gagné 1 à 0 à Caen, hier, lors de la dernière journée du championnat. Ce résultat, plus le succès de Dijon contre Toulouse, envoie le SM Caen en Ligue 2. Et Rolland Courbis (65 ans), coach des Normands et ex entraîneur du FCGB (entre autres) est évidemment déçu.

Ses mots, sur Canal + :

"On savait que ce ne serait pas simple de se maintenir, même après avoir battu Reims il y a 15 jours quand on s'est relancés, mais on ne l'a pas fait... Ce soir (hier), comme beaucoup, j'ai surtout envie de me reposer, car ça a été dur. Difficile d’être plus triste que ce soir. La passion du football et de ce métier est toujours là, mais je ne vois vraiment pas la possibilité, à cet instant-là, de prendre une bonne décision pour la suite. Je vais donc rencontrer les dirigeants, avec qui j'ai beaucoup sympathisé, pour leur expliquer ce que je pense qu'il faut améliorer. Mais ça restera confidentiel. Rien n'est exclu, mais ce soir je serai incapable de décider correctement.

On vient de perdre contre Bordeaux. Voilà... Je me suis imaginé, à la 38ème journée, gagner à Bordeaux et les envoyer en Ligue 2 : je ne sais pas si j'aurais sauté de joie à la fin. Eux, je les ai vus très contents de leur soirée. Et bah on aimerait être à leur place. Malheureusement, ce n'est pas le cas. Alors je leur souhaite de faire une énorme saison l'an prochain et surtout de ne pas avoir une énorme déception un jour, comme nous ce soir. Bravo Bordeaux, qui a réussi à arrêter sa série catastrophe de 6 défaites."

Flou sur son avenir, Rolland Courbis "aimerait être à la place" du FCGB

Contenu sponsorisé

En continu