Florian Brunet (Ultramarines) : "Deux FCGB cohabitent aujourd'hui"

Florian Brunet (Ultramarines) : "Deux FCGB cohabitent aujourd'hui"

Le - Ultramarines - Par

Toujours en colère après "l'affaire de la billetterie", et à la veille d'un rendez-vous entre les Ultramarines Bordeaux 87 et Joe DaGrosa (le boss de l'actionnariat américain du FCGB), le porte-parole des UB 87, Florian Brunet, souligne sur Twitter un décalage entre le sportif et l’extra sportif.

Le sportif va bien (12 points en 7 journées de Ligue 1) et Paulo Sousa marque des points, avec ses joueurs, mais l’extra sportif énerve lui les supporters, car certains dirigeants voient d'abord le club comme une marque à développer au niveau... commercial. 

"Deux FCGB cohabitent aujourd’hui.

L’un sportif, qui pour l’instant fait le boulot avec des moyens limités et avec qui nous parlons le même langage.

Et un autre de « divertissement », qui ne connaît ni notre histoire ni nos valeurs.

Mais il n’y a qu’un seul FCGB !

A bon entendeur."

La relation entre le club au scapulaire et ses plus fervents supporters est complexe.

Florian Brunet (Ultramarines) : "Deux FCGB cohabitent aujourd'hui"

Contenu sponsorisé

En continu