F. Brunet : "C’est donc ça 'l’expérience stade' ? Loin du Virage Sud ?"

F. Brunet : "C’est donc ça 'l’expérience stade' ? Loin du Virage Sud ?"

Le - Ultramarines - Par

Depuis hier, Florian Brunet et les Ultramarines Bordeaux 87, dont il est l'un des porte-parole, sont énervés contre le club et notamment le (nouveau) directeur de la billetterie, Antony Thiodet, car le FCGB a refusé de vendre des places en Virage Sud (et en Virage Nord) lors des matches Bordeaux - Metz et Bordeaux - Brest (J5 et 6 de L1) alors que les affluences ont été d'environ 15 000 personnes et que le stade comme les virages étaient loin d'être pleins.

Sur Twitter, Florian donne des infos et ses réactions sur les suites de l'affaire :

"Le club s’engage visiblement à vous préserver des effluves douteuses de ce si turbulent Virage Sud. C’est donc cela « l’expérience stade » ? Loin de La tribune populaire et du Virage Sud ? (...) J’ai tout de même eu une réponse du club, aujourd’hui (hier), en privé, disant cela : « Des places en virage sud bas ont bien été vendues pour ces deux matches. Sans aucune rupture » dixit le directeur de la stratégie commerciale et réseau. Je vous laisse en juger...

(...) Refuser de vendre des places en tribune populaire, car soi-disant pleine alors que ce n’est pas le cas... Dans un but lucratif ? Dans le but de réduire notre influence ? (...) Pour info, nous attendons toujours, et depuis plus de 24h, une réponse officielle du club et de son directeur de la stratégie commerciale, Antony Thiodet. « Girondins et vous, le club vous écoute » et patati et patata, tout ça quoi..."

Florian Brunet : "Le football populaire, ça doit être notre combat à tous"

Par ailleurs, en réponse aux questions du site Girondins4Ever, et toujours sur ce sujet, Florian Brunet précise sa pensée :

"Il n’y a, pour Antony Thiodet, que six matches qui comptent dans l’année, le reste on s’en fout. (...) On est dans une situation où le club a fait le nécessaire pour que le Virage Sud soit le moins rempli possible. On est fou-furieux. (...) On est arrivé à un point où on voit Joe DaGrosa jeudi, on arrive déterminés. (...) C’est une honte un scandale. Nous avons averti la presse. Pour tous ceux qui aiment le club, ce n’est pas normal. On est en train de développer un business... (...) On va se renseigner au niveau juridique, mais ça va même plus loin ! C’est illégal, c’est du refus de vente !"

F. Brunet : "C’est donc ça 'l’expérience stade' ? Loin du Virage Sud ?"

Contenu sponsorisé

En continu