F. Graille : "La joie d'être sauvés et d’accueillir J-M Furlan bientôt"

F. Graille : "La joie d'être sauvés et d’accueillir J-M Furlan bientôt"

Le - Anciens - Par

Sur BeIN Sports, le président de l'AJ Auxerre, Francis Graille, s'est réjoui - très humblement - du maintien de l'AJA en Ligue 2 lors de la dernière journée, grâce notamment à Daniel Mancini milieu prêté par Bordeaux, mais aussi de l'arrivée comme futur coach de l'ex défenseur des Girondins, Jean-Marc Furlan, lequel vient de faire monter Brest en Ligue 1.

"C’est un immense soulagement, oui, car nous avons tremblé jusqu’à la fin. Ce match face à Valenciennes (1-1) est à l’image de notre saison : on avait le sort entre nos mains, mais on s'est compliqué la tâche, car nous pouvions mener 2 voire 3-0, mais nous ne l'avons pas fait, on s'est mis à douter, à reculer. Mais bon, maintenant, c'est derrière nous.

Avant de vous parler de Jean-Marc, je vais parler de Cédric Daury : ce qu’il a réalisé en deux mois, après avoir repris l'équipe en cours de saison, c’est extraordinaire. Et ce n’était pas facile, surtout en ayant aussi le rôle de directeur sportif ; donc je tiens à le féliciter, lui et son staff. Jean-Marc Furlan ? Ce n'est pas la certitude de monter, car si le foot était comme ça on le saurait et tout marcherait différemment depuis bien longtemps. Mais avec Jean-Marc, ce dont on est sûr, c'est qu'on aura un coach qui a des méthodes qui nous plaisent. Il sera avec nous l’an prochain et pour quelques années. Nous finaliserons tout ça dans les jours à venir. On s’est déjà mis d’accord pour qu’il soit notre coach l’an prochain. La durée de son contrat ? On n'en parle pas encore, on verra, mais on l'annoncera. On est déjà dans la joie d'êtres sauvés et de penser qu'on va accueillir Jean-Marc très bientôt. Après, honnêtement, on a souffert cette saison, et dans ce métier de président on souffre beaucoup, mais parfois c'est dans la souffrance qu'on prend du plaisir. Et ce soir, sans tomber dans l'euphorie, on va profiter de notre plaisir."

F. Graille : "La joie d'être sauvés et d’accueillir J-M Furlan bientôt"

Contenu sponsorisé

En continu