F. Brunet (UB87) : "On sent un émoi, une prise de conscience de toutes les composantes du foot actuel"

F. Brunet (UB87) : "On sent un émoi, une prise de conscience de toutes les composantes du foot actuel"

Le - Ultramarines - Par

RMC consacre un article complet à la question de la (mauvaise) gestion des supporters en France, notamment après les incidents autour de Strasbourg - Bordeaux, qui ont marqué ce weekend de Ligue 1.


Florian Brunet, leader des Ultramarines, y témoigne :


"On a bien voulu jouer le jeu, pendant très longtemps, mais aujourd'hui nous ne l'acceptons plus. Nous n'accepterons plus les interdictions de déplacement, nous ne nous plierons plus à ce diktat. (...) On sent un émoi, une prise de conscience de toutes les composantes du football actuel, Tout le monde est d'accord pour dire que les supporters ont un rôle fondamental. Il est incontestable que nous participons au spectacle, que notre image est utilisée par la Ligue, que l’on participe à un business énorme, qui génère de l'argent, sans que l'on ne demande d’argent, car nous sommes bénévoles. On demande simplement du respect. Et on demande à être considérés comme des acteurs majeurs et incontournables de la Ligue 1. Aujourd'hui, au contraire de ça, on est réprimés, condamnés, on paye des amendes, on est interdits de stade, on va pointer au commissariat, on fait des dizaines d'heures de garde à vue. Ce qui est en train de se passer, c'est scandaleux. Et on est satisfait de l'émoi que notre action a suscité."


A écouter, sur le même thème : "Podcasts de nos entretiens, dans l'émission 'Girondins Analyse' avec L. Perpigna (UB 87) et James (Association Nationale des Supporters)".


F. Brunet (UB87) : "On sent un émoi, une prise de conscience de toutes les composantes du foot actuel"

En continu