F. Brunet : "Nous jugerons le redressement, sa rapidité, sa pertinence..."

F. Brunet : "Nous jugerons le redressement, sa rapidité, sa pertinence..."

Le - Ultramarines - Par

Sans s'émouvoir outre-mesure, après le départ de Ricardo Gomes des Girondins sur choix des dirigeants (avec l'accord du Brésilien), Florian Brunet, un des porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87, attend maintenant la suite des changements que la nouvelle direction va opérer.

Son avis, via Twitter:

"Le moins que l’on puisse dire c’est que cela bouge... Les excuses du passé ne seront plus possibles, c’est maintenant le grand départ.

Nous jugerons le redressement, sa rapidité, sa pertinence... Et en observant cela, nous tâcherons de ne rien oublier du présent pour l’avenir."

F. Brunet : "Nous jugerons le redressement, sa rapidité, sa pertinence..."

Contenu sponsorisé

En continu