Éric Bedouet : "Sans Lukas Lerager, il va falloir retrouver un équilibre"

Éric Bedouet : "Sans Lukas Lerager, il va falloir retrouver un équilibre"

Le - Interview - Par

Joueur du Genoa à présent (prêté avec option d'achat obligatoire s'il joue au moins 50% des matches), le milieu danois Lukas Lerager va obliger, du fait de son départ, les Girondins de Bordeaux à revoir leur équilibre collectif, analyse Éric Bedouet en conférence de presse.

Les mots du coach adjoint et préparateur physique des Marine et Blanc :

"Lukas, il nous apportait la puissance. Il était régulier, international, mature. Il apportait tout ce bagage physique dont on a besoin. L'équipe a besoin de ça. On va perdre ce côté-là. Il faut le savoir, être clair : on perd sa puissance, car Lukas se battait sur tous les ballons. Donc sans Lukas il va falloir retrouver un équilibre. C'est comme quand un joueur, en défense, part et revient. On l'a vu avec Pablo, un très bon joueur, international et tout donc pas n'importe qui, il faut retrouver les petits équilibres qui se créent au fil des matches mais se perdent vite. Il suffit de ne pas jouer pendant 3 semaines, et hop : ça se perd... Bah là c'est pareil, il va falloir reconstruire et rééquilibrer le milieu de terrain. Je sais que l'effectif est jeune, mais dans le foot c'est un peu tout le temps comme ça. Il faut s'adapter."

Éric Bedouet : "Sans Lukas Lerager, il va falloir retrouver un équilibre"

Contenu sponsorisé

En continu