Éric Bedouet a aimé les entrées en jeu d'Andreas Cornelius et de Yann Karamoh, hier contre Copenhague

Éric Bedouet a aimé les entrées en jeu d'Andreas Cornelius et de Yann Karamoh, hier contre Copenhague

Le - Réactions- Par Aymeric

Éric Bedouet, coach et préparateur physique des Girondins de Bordeaux, a aimé l'entrée en jeu d'Andreas Cornelius, hier lors de FCGB - FC Copenhague (1-2), ponctuée d'une 2ème passe décisive avec les Marine et Blanc. Il dit aussi du bien de l'entrée en jeu, en même temps que celle du danois, de Yann Karamoh.

"Son entrée, au même titre que celle de Yann (Karamoh) a été très bien. Ils sont bien rentrés, et c'est pas facile contre de grands gabarits comme ça. Mais Andreas, c'est vrai qu'il est très bien rentré et nous a apporté beaucoup. C'est un joueur d'ancrage et en plus il avait, sur lui, des adversaires qui faisaient beaucoup de fautes. Le faire rentrer plus tôt ? Ce n'était pas évident, on n'était pas sûr que le match soit comme ça, mais il fallait le faire rentrer à un moment donné et je pense que c'était une bonne chose, on l'a vu. Mais Yann aussi a apporté beaucoup, mettant un peu le feu. Je n'ai rien à leur reprocher sur ça, mais simplement il y a des matches où ça ne sourit pas... Et là c'en était un."

En continu