Confiance, mentalité, analyses sur l'OGC Nice : la conf' de Paulo Sousa

Confiance, mentalité, analyses sur l'OGC Nice : la conf' de Paulo Sousa

Le - Avant-match - Par

Succédant à son défenseur central, Pablo Castro, pour répondre aux questions de la presse, le coach des Girondins, Paulo Sousa, a abordé plusieurs points avant le duel Bordeaux - Nice du weekend (J27 de cette saison de Ligue 1). Retranscriptions de ses propos :

"Paris (défaite 3-4 des Marine et Blanc au Parc des Princes, J26) et Nice seront deux matchs complètement différents. Notre adversaire, Nice, a des joueurs protagonistes complètement différents de ceux du PSG, les meilleurs de France. Comme je l'ai dit, même si Paris est trop différent des autres pour bien comparer, on a vu de bonnes choses au Parc des Princes et ce qui m’a plu c’est notre mentalité : on a tout fait pour gagner. Depuis le premier jour que je suis là, je dis qu'à domicile comme à l'extérieur, peu importe l'adversaire, on doit jouer pour gagner, avoir un comportement pour gagner. Arriver à mettre trois buts à Paris et avoir des opportunités très claires pour en inscrire d’autres, en tirant bien les coups de pied arrêtés, ça veut dire que nous sommes une équipe qui peut rivaliser face à n’importe quel adversaire. Alors on doit être plus confiants, chaque fois, de nos capacité, et surtout plus réguliers dans notre mentalité et notre processus de jeu. Si nous le sommes à chaque rencontre, nous serons plus près d’avoir les trois points et des victoires.

Je crois que la confiance est une question, aussi, individuelle, donnée par les résultats. Mais plus que la confiance, il faut de la tranquillité pour construire quelque chose d'important. Pour ça, tu dois avoir une idée claire, faire du jeu ambitieux, être capable d'être protagoniste, mais... il faut s'éduquer pour ce chemin et aussi que tous les joueurs aient la bonne mentalité et des capacités individuelles plus importantes. Mais quand certains ont plus que d'autres la mentalité et que tes joueurs n'ont pas de capacités individuelles au-dessus des autres effectifs, tu dois travailler pour arriver le plus vite possible à ce que je crois être l'histoire de notre club. On doit tous être protagonistes, et insister continuellement pour arriver à cette régularité et attendre d'améliorer, chaque année, notre effectif pour arriver au niveau que ce club mérite.

(...) Nice est un club avec des moyens pour investir et qui l’a fait cette saison, avec je crois 60 M€ dépensés. Cette équipe est, pour moi, capable de se battre pour l’Europe, surtout grâce au talent offensif de son effectif. J’aime beaucoup l'entraîneur Patrick Vieira, je m’identifie à son approche, car il essaye de bien faire jouer ses joueurs et son équipe. Nice a un système de jeu basé sur la possession, mais avec du changement de vitesse en cherchant la profondeur derrière la ligne défensive grâce à des passes rapides. Ils ont des bons attaquants, complets, et aussi des milieux différents, qui percutent, construisent, sont très mobiles, apportent de la verticalité. Ils savent centrer, provoquer du danger sur le but adverse. Et défensivement, ils essayent d'être stables. Mais pour ça, par rapport à quand on a joué contre eu (1-1, J13), ils ont fait des variations et je crois qu'ils sont meilleurs. Donc en ce moment ils sont forts et peuvent être encore plus réguliers. Pour tout ce que j'ai dit, alors, je crois que cette équipe se battre jusqu'au bout pour l'Europe. Elle en a les capacités."

Retranscriptions faites par nos soins

Confiance, mentalité, analyses sur l'OGC Nice : la conf' de Paulo Sousa

Contenu sponsorisé

En continu