Christophe Hutteau : "Gaëtan, jusqu'à il y quelques semaines, avait envie de rester à Bordeaux"

Christophe Hutteau : "Gaëtan, jusqu'à il y quelques semaines, avait envie de rester à Bordeaux"

Le - Réactions- Par Aymeric

Pour le compte d'Eurosport, mais aussi pour celui d'RMC (vidéo en fin de brève), l'agent de Gaëtan Laborde, Christophe Hutteau, a encore fracassé Gustavo Poyet, le futur ex entraîneur des Girondins de Bordeaux (actuellement mis à pied avant un licenciement). Hutteau reproche à l'Uruguayen d'avoir menti et instrumentalisé la situation de l'attaquant landais... désormais joueur de Montpellier, car venant d'être vendu par Bordeaux.

"Je vous confirme, non pas à 90-95 ou 99, mais bien à 100% que Gustavo Poyet était, bien évidemment, au courant du transfert de Gaëtan Laborde, mais tout comme il était au courant, la veille du match de Coupe d’Europe en fin d’après-midi, que Gaëtan et moi-même prenions la route pour Montpellier, après que les deux clubs, Bordeaux et Montpellier, aient trouvé un accord. Je ne comprends pas la sortie médiatique et hystérique de Gustavo Poyet. Mais je ne suis pas étonné, puisque je l’avais eu dans la journée au téléphone, alors que nous étions déjà à Montpellier, et alors qu’il était devenu - subitement - amoureux de Gaëtan Laborde, en nous disant qu’il allait marquer entre 15 et 20 buts cette saison. Et je n’ai pas pu m’empêcher de lui dire que, sur ces derniers mois, force est de constater qu’il ne l’utilisait qu’avec parcimonie.

(...) Le jeu de Poyet ? C’est ça la grande interrogation, pour moi comme pour l’ensemble des intervenants dans ce dossier. Il n’y a pas 36 000 solutions pour expliquer sa réaction. Gustavo Poyet se sentait peut-être réellement le boss du club, après que les américains se soient mis d’accord avec M6 il y a quelques semaines pour le rachat des Girondins. Parce que n’oublions pas que Poyet, il a toujours laissé sous-entendre, dans les coulisses, qu’il avait été recommandé par les futurs investisseurs du club ; donc se sentait-il le patron ? Est-ce que c’est calculé... ? C’est possible. Mais il y a une autre solution qui consiste à dire qu’il est juste totalement hystérique. Mais c’est là une variante, que l’on ne peut pas imaginer. Et tout ça c’est aussi une façon, pour lui, ne nous le cachons pas, de s’ouvrir le parapluie en disant : ‘Si le garçon réussit avec Montpellier, ne soyez pas étonnés, moi je n’étais pas pour qu’il parte’. Sauf que chacun sait qu’il mettait la pression à ses dirigeants depuis déjà de nombreuses semaines pour avoir un nombre d’attaquants supplémentaires, et ça au détriment de Gaëtan Laborde. Il faut donc rester sérieux dans ce dossier.

(...) L'attachement de Gaëtan aux Girondins de Bordeaux, je crois qu'il n'est plus à démontrer et que personne n'en doute. C'est un enfant du Sud Ouest, car il est né à Mont-de-Marsan, puis formé aux Girondins, ayant fait ses classes et démontré un potentiel certain. Gaëtan, jusqu'à il y quelques semaines, il avait envie de rester à Bordeaux et nous avons refusé un certain nombre d'offres, en France comme à l'étranger, depuis de nombreux mois, afin de privilégier Bordeaux. Maintenant, en fin de saison dernière, de façon inexplicable - et inexpliquée -, Gustavo Poyet a commencé à ne plus aligner Gaëtan, alors qu'il avait été décisif en janvier-février, sous l'ère Poyet, après son retour de blessure au pied. Pour nous, des questions se sont alors posées, mais Gaëtan a lui privilégié la patience, en continuant de travailler et puis de vouloir prouver. Sauf que, lors des matches amicaux de l'été, le temps de jeu de Gaëtan a été on ne peut plus famélique. Je vous rappelle, quand même, que lors du premier match des barrages de League Europa, Gustavo Poyet avait réussi l'exploit de laisser Gaëtan sur le banc pour mettre Younousse Sankharé avant-centre... Quand on replace tout ça dans le contexte, il ne faut pas oublier ça. Gaëtan Laborde n'avait pas à être victime de ce genre de choses. Comment peut-on dire, aujourd'hui, je compte sur Gaëtan Laborde, il doit rester, après lui avoir fait ça ? Poyet avait mis Sankharé attaquant, Bordeaux venait de prendre Jimmy Briand et annonçait qu'il voulait prendre, en plus, au moins un autre attaquant."

En continu