C. Dugarry : "Laurent Blanc m'a toujours dit qu'il me voyait avant-centre"

C. Dugarry : "Laurent Blanc m'a toujours dit qu'il me voyait avant-centre"

Le - Anciens - Par

Interpellé, dans son émission radio 'Team Duga' (RMC), l'ex attaquant polyvalent des Girondins de Bordeaux, Christophe Dugarry, s'est vu demander par un auditeur, "hyper fan" du joueur que Duga était, s'il ne pensait pas qu'il aurait pu jouer... numéro 10 !(?)

La réponse de Dugarry, mi-agacé, mi-amusé, qui livre des anecdotes impliquant deux ex entraîneurs du FCGB (Laurent Blanc et Rolland Courbis) :

"Si j'aurais pu jouer comme numéro 10 ? Il faudrait en parler à mes différents entraîneurs. Sinon, écoute... Moi ; Laurent Blanc m'a toujours dit, quand on était ensemble à l'OM et en Équipe de France, qu'il me voyait vraiment comme un attaquant, un vrai avant-centre, même si je devais travailler pour progresser et marquer plus de buts. Et il m'a dit que s'il avait été mon entraîneur il m'aurait fait jouer devant. Il me disait que j'étais grand, que j'allais tout de même assez vite, que j'avais un bon jeu de tête etc... Selon lui, il aurait fallu que je travaille pour m'améliorer, mais lui me voyait avant-centre. Après, l'entraîneur, c'était Rolland Courbis. Et Rolland, il me faisait plutôt jouer... sur le banc (rire) ! C'est là qu'il me voyait le plus ! Il m'y a un peu trop mis, d'ailleurs (rire).

Quand j'ai joué au Barça, Louis van Gaal m'a fait jouer en '6'. Mais bon, vous savez, moi je ne courais pas, j'étais trop fantasque, je dribblais donc je perdais des ballons qu'un 6 ne perd pas, je n'avais pas de jeu long, pas d'impact physique malgré mon bon jeu de tête... En fait, je suis tellement déçu, vous ne vous souvenez plus du tout comment je jouais au football (rire) ! Mais numéro 6, ce n'était pas possible, arrêtons les bêtises. Je n'avais pas du tout le jeu pour ça ! Me faire jouer 6 c'était une grosse bêtise. Une énorme bêtise !"

C. Dugarry : "Laurent Blanc m'a toujours dit qu'il me voyait avant-centre"

En continu