Benoît Trémoulinas : "Le titre de 2009, c'était vraiment très fort"

Benoît Trémoulinas : "Le titre de 2009, c'était vraiment très fort"

Le - Anciens - Par

Venu sur le plateau de 'J+1' (Canal +), quelques heures à peine après avoir été sur celui de 'Tribune Sports' (BeIN Sports), l'ex arrière gauche des Girondins de Bordeaux, Benoît Trémoulinas, a affirmé que son meilleur souvenir de carrière - désormais terminée - était "sans hésiter" le titre de champion de France 2009 gagné avec Bordeaux. Une époque qu'il a revécue, en quelques mots :

"Bordeaux, c'est mon club de cœur, et depuis que j'en suis parti j'ai toujours regardé leurs matches. Je continue de m'intéresser à ce qui s'y passe. Pour moi, c'est impossible de tirer un trait sur ce club. C'est mon club de cœur. Le titre de 2009, c'était vraiment très fort. Gagner un titre, sur une saison complète, c'est vraiment dur, avec beaucoup de matches, de pression. Mettre fin à l'hégémonie lyonnaise, c'était quelque chose de marquant. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais sur cette fameuse place des Quinconces il y avait 80 à 100 000 personnes pour la retransmission du match du titre. Ça ce sont des images qui marquent, et pour moi c'est quelque chose de très fort.

Si j'ai failli rebondir à Bordeaux ? A un moment donné, ouais, car je m'entraînais avec la réserve des Girondins. On a eu quelques petites discussions, mais vu l'état de mon genou ce n'était pas possible. Voilà... On va être honnête, si j'avais passé une visite médicale ça n'aurait pas été possible. Mon genou est vraiment en très mauvais état et le chirurgien m'avait bien dit qu'il était impossible pour moi de continuer le football professionnel. Mais je vais avoir une vie après, je suis jeune, j'ai 33 ans, je pourrai jouer dans le jardin avec ma fille, dans la vie de tous les jours."

Benoît Trémoulinas : "Le titre de 2009, c'était vraiment très fort"

Contenu sponsorisé

En continu