Benoît Trémoulinas et François Grenet se disent nostalgiques de Lescure

Benoît Trémoulinas et François Grenet se disent nostalgiques de Lescure

Le - Anciens - Par

Interviewés par So Foot, les anciens arrières latéraux des Girondins de Bordeaux, François Grenet et Benoît Trémoulinas, avouent être nostalgiques du Parc Lescure / stade Jacques Chaban-Delmas, où le FCGB ne joue plus depuis 2015... mais aimerait revenir une fois par an, pour un match amical.

BT : "C'est vrai qu'il est très beau le nouveau stade, et très design, mais il est également très impersonnel. On a besoin que ce stade-là vive, que les sièges soient bleus, que le scapulaire soit dans les tribunes. Ce gris, là, c'est embêtant, surtout qu'il est rarement plein. (...) Pour remplir ce nouveau stade, il va aussi falloir recruter des joueurs importants. Si je suis nostalgique de Lescure ? À 100%, comme beaucoup de supporters. J'y ai passé tellement de bons moments, même si le tunnel était très long."

FG : "Le nouveau stade est magnifique, mais il le serait encore plus s'il était plein. C'est frustrant de le voir à moitié vide. Ça fait mal au cœur. (...) Moi aussi je suis nostalgique de Lescure, parce que ma carrière bordelaise appartient à Lescure. Ce stade en ville, cette architecture art-déco, le très long tunnel... Ce sont des souvenirs inoubliables. Mais il faut vivre avec son époque. Il était indispensable de se doter d'une enceinte digne de ce nom. (...) Pour le remplir, la locomotive reste les résultats sportifs, et ce que dégage l'équipe. Et cela se joue surtout lors du recrutement. Il faudrait cibler des joueurs qui ont le bon état d'esprit."

Benoît Trémoulinas et François Grenet se disent nostalgiques de Lescure

Contenu sponsorisé

En continu